Réunion constructive entre Emmanuel Macron et les élus creusois à l'Elysée

Les élus creusois à la sortie de l'Elysée le 17 octobre 2017 / © France 3 Limousin
Les élus creusois à la sortie de l'Elysée le 17 octobre 2017 / © France 3 Limousin

Faire de la Creuse un territoire d'expérimentation pour le développement rural, c'est ce qui a été convenu à l'Elysée entre le Président de la République et la vingtaine d'élus Creusois. Les débats semblent avoir été prometteurs pour la Creuse

Par Angélique Martinez

Emmanuel Macron a participé à cette entrevue à l'Elysée avec les élus creusois durant 35 minutes. Une belle démonstration de son intérêt pour la Creuse selon les élus. Le reste du temps, c'est-à-dire pendant 1 heure et demi les élus ont été entendus par les collaborateurs du ministre du Travail de l'Economie et des Finances. 

Quelles conclusions ? 

Selon Michel Vergnier, maire de Guéret et ancien député, cette réunion a été très intéressante. Car le Président de la République et les élus se sont entendus sur la prochaine mise en place "d'un plan spécifique pour les services publics, l'économie .... de la Creuse. Un interlocuteur unique à l'Elysée pour le département sera bientôt désigné" explique Michel Vergnier afin de maximiser la mise en place de tous les choix effectués dans les prochaines semaines d'ici la fin de l'année. 

Interview de Michel Vergnier après son entretien avec Macron
Interview réalisée par Caroline Huet et Samuel Chassaigne


Et de rajouter l'édile de Guéret "Emmanuel Macron souhaite que la Creuse devienne un territoire expérimental sur un certains nombres de choses qui vont bousculer les habitudes". "Nous estimons avoir été écoutés, entendus je l'espère" déclare Michel Vergnier à la sortie de l'Elysée. Cette réunion n'a pas été un dialogue de sourds".

Même son de cloche du côté du conseiller régional en Nouvelle Aquitaine Eric Corréia : "J'en ai profité pour rappeler à Emmanuel Macron l'importance de la Région dans le sauvetage de GM&S" car elle a largement mis la main à la poche.
Eric Corréia affirme que la Présidence de la République et la Région sont main dans la main pour accompagner au mieux le reclassement des 157 anciens salariés de GM&S Industry. 

Eric Corréia à la sortie de l'Elysée
Interview réalisée par Caroline Huet et Samuel Chassaigne

Pour Jean-Baptiste Moreau, député LREM de la Creuse, cette réunion a permis de mettre en place certaine décision qui seront sans doute actées lors du premier trimestre 2018 comme la construction d'une éventuelle prison en Creuse, l'accès au numérique ou des allègements de charges ... 

YT - [REPORTAGE] Visite des élus creusois à l'Élysée


 



Sur le même sujet

Soirée de lancement de NoA, la chaîne 100% Nouvelle-Aquitaine

Les + Lus