Une vingtaine d'élus Creusois reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron

Ils ont pris le train à Guéret ce matin à 5 heures. Une vingtaine d'élus Creusois sont en plein entretien avec Emmanuel Macron. Certains d'entre eux avaient retourné le portrait du Président de la République vers le mur dans leurs mairies la semaine dernière. 

Six jours après ce fameux "bordelgate", le député LREM de la Creuse Jean-Baptiste Moreau annonçait "qu'une réunion de travail" serait organisée avec le directeur de cabinet de l'Élysée et le Président de la République lui-même.
Destinée à  "avancer concrètement sur l'accompagnement des salariés de GM&S licenciés mais aussi sur la revitalisation de l'ensemble du département", elle aura lieu le 17 octobre 2017 à 9h30. 

Et bien c'est le jour J : une vingtaine d'élus participent : les 7 présidents des communautés de communes creusoises, ainsi que des maires de divers bords politiques et le conseiller régional creusois Eric Corréia (PS).

L'ordre du jour annoncé est chargé :
la situation des 157 salariés licenciés de GM&S (quel accompagnement par la Région et par l'Etat ?)
l'accessibilité du département (POLT)
la situation de la Creuse Grand Sud



Les élus ont, en premier lieu, été reçus vers 10 heures par les collaborateurs des ministres de l'Economie, du Travail et des Finances. Emmanuel Macron a rejoint la réunion aux alentours de 11 heures. 



Interview de Michel Vergnier, maire de Guéret et ancien député Au micro de Caroline Huet et Samuel Chassaigne

 

Interview de Caroline Huet et Jean-Baptiste Moreau


http://

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité