• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux députés du Poitou-Charentes s'opposent au déremboursement de l'homéopathie

Les granules d'homéopathie sont préparées pour être livrées sur le site Boiron de Chauray. / © Dominique Laveau - France télévisions
Les granules d'homéopathie sont préparées pour être livrées sur le site Boiron de Chauray. / © Dominique Laveau - France télévisions

Ils sont deux du Poitou-Charentes sur 45 députés à s'opposer au déremboursement de l'homéopathie. Dans une tribune publiée dans le JDD, les députés Olivier Falorni et Jean-Michel Clément s'associent à 43 autres signataires pour demander au gouvernement de renoncer au déremboursement de l'homéopathie

Par Luc Barré

Ils sont deux députés du Poitou-Charentes, Olivier Falorni et Jean-Michel Clément du groupe "Libertés et Territoires" à s'opposer au déremboursement de l'homéopathie. Deux sur 45 à signer une tribune dans le journal du dimanche pour demander au gouvernement de renoncer à ce déremboursement.

Dans cette tribune, selon le JDD, "les signataires, parmi lesquels plusieurs députés du groupe LREM, s'interrogent sur la volonté de "bannir à tout prix" cette pratique plutôt que de la rendre "complémentaire" de la médecine conventionnelle : une option, qui selon les signataires, préserverait la liberté de soins tout en contribuant à la maîtrise des dépenses de santé."

"l'homéopathie répond à un réel besoin médical"

Dans cette tribune, les députés expliquent notamment que "l'homéopathie répond à un réel besoin médical. Elle contribue indéniablement à diminuer la consommation médicamenteuse et ainsi combattre l'antibioresistance, reconnue comme un problème majeur en terme de santé humaine et animale au niveau international."

Ils demandent donc "au gouvernement de maintenir le niveau de remboursement à 30% de cette méthode thérapeutique."

Sur le même sujet

Les explications du maire

Les + Lus