Diaporama Sonore : « C’est le seul commerce qu’il reste dans le village » : une épicerie associative entretient les liens à Moutiers-sous-Argenton

Publié le
Écrit par Morgane Jacob .

Depuis dix ans, la Moutiérette ravitaille les habitants du village, et entre emplettes quotidiennes et courses d’appoint, elle garde éveillée la vie collective dans cette commune de près de 600 âmes.

A Moutiers-sous-Argenton, en face de l’église et de la mairie, l’épicerie associative attire les passants. Sa façade semble avoir vécu, mais une fois les portes passées, le magasin bruisse des pas dans les allées, des sachets de fruits et légumes froissés, et du concert du tiroir-caisse.

Il y a dix ans, la scène aurait paru utopique : à la fermeture de la supérette locale, les habitants n’ont pas voulu renoncer à ce commerce de proximité. « Une réunion spéciale a été faite », raconte Alain Mespoullé, bénévole et membre du conseil administratif, « il y avait 72 habitants qui ont décidé de créer et de soutenir cette épicerie ». La Moutiérette était née. L’épicerie associative fonctionne grâce à deux salariées et de nombreux bénévoles, qui viennent prêter main forte plusieurs fois par semaine… ou par mois. Certaines personnes, déjà clientes, apportent leur aide au moment de la retraite, quand d’autres, plus jeunes, donnent de leur temps à côté de leur travail, ou de leurs études. « L’épicerie, il faut la faire vivre », martèle Alain, « il y a un certain nombre de gens qui sont conscients de la chose et qui participent à la vie de l’épicerie ».

Diaporama sonore : une journée à l'épicerie associative La Moutiérette

Une épicerie ancrée dans son territoire

A mi-chemin entre Thouars et Bressuire, Moutiers-sous-Argenton s’étend au milieu des champs. Certains sont nés ici, et ont passé leur vie dans cette commune enclavée. Pas question pour eux de la quitter, et l’épicerie associative est devenue le meilleur moyen pour remplir leurs placards. Yvette est de ceux-là : « pour moi, et d’autres aussi sûrement, c’est pratique quand même, » sourit la cliente, « moi je ne pourrais pas aller tous les jours à Argenton. » De son côté, Christian, un autre client, se réjouit du rôle social que joue ce commerce, et de la vitalité qu’il apporte à sa commune : « c’est important pour ceux qui vieillissent, enfin c’est aussi important pour les personnes qui y vivent, comme les jeunes, avec les écoles qui restent dans notre commune, c’est bien aussi. ».

Au cœur du village, les nombreux co-gérants de la Moutiérette veulent rendre leur commerce aussi attractif que possible, notamment dans leur politique de prix : « l’épicerie fonctionne comme tout magasin, toute épicerie normale », explique Alain, « on achète des produits, on applique un coefficient et on vend le produit. » Pour pratiquer des tarifs abordables, ils misent beaucoup sur les producteurs locaux. Depuis des années, ils démarchent ces derniers pour revendre leurs fruits et légumes, fromages et vins… mais aussi des pâtisseries, du miel, ou encore des savons et produits d’entretien. Alain Mespoullé recense plus de 45 fournisseurs établis dans un rayon de 30 kilomètres : « on fait travailler les gens du coin, c’est essentiel, si on ne fait pas travailler les gens du coin, il n’y a plus d’économie quoi. »

Entretenir les liens entre les habitants

De temps en temps, un tutoiement vient adoucir la simple transaction commerciale. C’est ce qui a attiré Mélina, l’une des deux salariées de l’épicerie : « c’est comme une deuxième famille, on se connaît tous, on passe des bons moments, on vient travailler avec envie ». Un lien fort existe entre bénévoles et salariées, mais aussi avec les clients, qui partagent des bribes de leur vie en vidant leur panier. Après une carrière dans la vente, Isabelle a rejoint l’équipe de l’épicerie où elle fait ses courses depuis longtemps : « C’est très convivial, tout le monde se connaît, et ça permet de rencontrer des personnes qu’on croise dans la rue sans les aborder ».

Aujourd’hui, alors que Moutiers-sous-Argenton perd des habitants, ce commerce peut sembler anodin, mais il apporte aux habitants un vrai espace d’échange et de vivre-ensemble : « les gens viennent, ils parlent, ils s’expriment dans l’épicerie » conclut Alain, « c’est un lieu de rencontre, il n’y en a pas d’autre, à part la place de l’église. »

CARTE - Moutiers-sous-Argenton

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité