Deux-Sèvres : une partie de la ligne de fret Thouars-Niort sera sauvegardée

La ligne de fret ferroviaire entre Niort et Thouars, est l'une des plus empruntées de la région mais aussi l'une des plus vétustes. Des travaux d'urgence ont été lancés sur la partie sud, entre Niort et Parthenay. Le spectre de la fermeture totale de la ligne s'éloigne sans pour autant disparaître.

Une voie de triage située à Drancy, en Île-de-France, en avril 2018 (image d'illustration).
Une voie de triage située à Drancy, en Île-de-France, en avril 2018 (image d'illustration). © Vincent Isore / MaxPPP
Après des semaines de négociations, SNCF Réseau a remporté son bras de fer avec la Région Nouvelle Aquitaine : la ligne Thouars-Niort, liaison vétuste traversant le département des Deux-Sèvres du nord au sud, ne fermera finalement pas, en tout cas sur sa la portion sud entre la préfecture et Parthenay (tracé vert sur la carte ci-dessous).

[Pour naviguer sur cette carte cliquable, privilégiez le mode "plein écran"]


Les réfections nécessaires ont débuté sur cette portion le 2 avril avec Sféris, filiale de SNCF Réseau. L'opération se jouera en deux temps. D'avril à juin, les techniciens de la SNCF rénoveront la ligne lors de travaux d'urgence, puis ils entameront les travaux définitifs à partir de janvier 2019 jusqu'au mois d'avril de la même année.


Avenir incertain pour la portion nord

Il y a un hic : les 8,5 millions d'euros réunis par la Région et ses partenaires pour la remise en état de toute la ligne ne seront finalement utilisés que pour rénover uniquement cette portion sud. La Nouvelle-Aquitaine, qui entend préserver toute la ligne, compte réaliser un audit pour évaluer le coût de travaux pour rouvrir la ligne entre Parthenay et Saint-Varent, déjà fermée depuis 2015 (tracé rouge sur la carte). Il n'est pour le moment pas question de travaux pour la courte portion Thouars-Saint-Varent (tracé bleu), en service.

La Région se dit même prête à s'adresser à un opérateur privé pour réaliser l'audit, si celui-ci leur propose un programme de travaux moins onéreux que SNCF Réseau.

L'interview de Philippe Dutruc, président de la CCI des Deux-Sèvres


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie trains régionaux sncf
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter