La collecte de la Banque Alimentaire annulée dans les Deux-Sèvres et maintenue en Charente, Charente-Maritime et Vienne

La collecte de la Banque Alimentaire est prévue les 27, 28 et 29 novembre dans les supermarchés de France. Face à la crise sanitaire, la Banque Alimentaire des Deux-Sèvres a décidé de ne pas organiser cette collecte annuelle. Elle est maintenue dans la Vienne, en Charente et en Charente-Maritime.

© Julio PELAEZ/ MaxPPP

Il n'y aura pas de collecte de la Banque Alimentaire dans les supermarchés des Deux-Sèvres les 27, 28 et 29 novembre 2020. Jean-Michel Pérou, le président de la Banque Alimentaire des Deux Sèvres, basée à Parthenay, explique que la crise sanitaire ne permet pas d'organiser cette collecte de façon assez sécurisée pour les bénévoles. Ils sont un millier environ chaque année, dont beaucoup de retraités, à donner de leur temps le dernier week-end de novembre pour recueillir les dons faits par les clients des grandes surfaces. "Nous ne voulons pas mettre en danger nos bénévoles qui ont, dans leur majorité, plus de 65 ans." explique Jean-Michel Pérou.
Dans les Deux-Sèvres, la collecte sera donc reportée au printemps prochain, à une date qui reste encore à préciser. Chaque année, la Banque Alimentaire 79 récolte environ 85 tonnes de produits non périssables pendant les trois jours de collecte, ce qui représente 10% de ses stocks. La ramasse quotidienne dans les supermarchés, en revanche, est maintenue.
Pour remplacer cette opération, la Banque Alimentaire des Deux-Sèvres demande aux donateurs d'adresser un chèque (déductible des impôts) à l'association ou de se rendre sur le site internet, monpaniersolidaire.fr pour faire un don. Cette plateforme de collecte virtuelle sera activée à partir du 20 novembre au niveau national.


Des dons dématérialisés dans la Vienne

Dans la Vienne, la Charente et la Charente-Maritime, la collecte est maintenue tout en respectant des consignes sanitaires strictes.
Dans la Vienne, cette opération, traditionnellement organisée au cours du dernier week-end de novembre, permet de fournir entre 10 et 15% des approvisionnements annuels. Ces lots de nourriture non périssables sont ensuite distribués aux associations caritatives du département qui doivent aujourd'hui faire face à une hausse importante du nombre de leurs bénéficiaires.
Le protocole sanitaire, élaboré au niveau national, prévoit de fournir à chaque bénévole des chasubles jetables, des gants et des masques. Du gel hydroalcoolique sera mis à la disposition de tous.
Innovation cette année, des dons dématérialisés seront également à la disposition des donateurs dans bon nombre de supermarchés de la Vienne. Des coupons seront distribués à l'entrée du magasin et seront enregistrés en caisse au moment de payer. La Banque Alimentaire disposera ainsi d'une cagnotte auprès du commerce lui permettant de choisir les produits dont elle a besoin. Ce système permet d'avoir moins de manipulations mais les clients pourront, en parallèle, continuer à choisir eux-mêmes dans les rayons les produits qu'ils souhaitent donner. Cette année, toujours dans le souci d'éviter un trop grand nombre de manipulations, les donateurs devront déposer directement la marchandise dans des bacs. Tout sera trié ensuite par les bénévoles, une fois rentrés au dépôt.
La Banque Alimentaire de la Vienne est toujours à la recherche de bénévoles pour compléter ses effectifs. Près de 500 personnes sont mobilisées chaque année.

En Charente et en Charente-Maritime, la collecte est maintenue de façon traditionnelle mais en Charente elle ne s'étalera que sur deux jours, les vendredi 27 et samedi 28 novembre, afin de réduire les risques d'exposition au virus pour les bénévoles. En Charente-Maritime, ce sont 140 tonnes de produits qui sont récoltées chaque année. Dans les deux départements, comme partout en France, toutes les précautions sanitaires seront prises.

Á Saintes, la banque alimentaire lance un appel aux volontaires pour participer à la collecte. Elle a besoin de bras pour tenir un caddie pendant deux heures dans une grande ou une moyenne surface. Si vous souhaitez participer à cette collecte, vous devez appeler le 05 46 90 66 58 ou vous rendre au 9 rue Eugène Fromentin à Saintes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société coronavirus/covid-19 santé