Dakar 2020 : Guillaume Chollet, le motard des Deux-Sèvres, reprend le départ

C'est une tradition depuis 2015 : chaque fin d'année, Guillaume Chollet, le pilote créchois, remet les gaz, objectif Dakar... 

Guillaume Chollet impatient de se lancer dans cette nouvelle équipée dans le désert du Moyen-Orient cette fois...
Guillaume Chollet impatient de se lancer dans cette nouvelle équipée dans le désert du Moyen-Orient cette fois... © Freddy Vetault (FTV)
En 2020, le Deux-Sévrien prendra pour la 5e fois le départ du plus grand rallye raid, avec toujours les mêmes motivations : repousser ses limites et profiter au maximum de l'aventure.

J'aimerai améliorer mon classement, je ne vais pas prendre de risque démesuré mais si je peux aller chatouiller entre la trentième et la quarantième place... Si je suis en forme, que la moto fonctionne bien, j'ai une équipe derrière solide, pourquoi pas ? Mais l'objectif principal, ça reste l'arrivée !

Moto révisée !


57e de sa première édition comme l'an dernier, Guillaume Chollet a connu des galères mécaniques en 2017 et 2018. Pour ne pas revivre ces mésaventures, sa moto de 450 cm3 a été complètement révisée, du moteur aux suspensions... 

Le risque zéro n'existe pas, ça reste un sport mécanique, mais on met toutes les chances de notre côté. Si on a une moto fiable, 75% de chances d'aller au bout. SI la moto me lâche, je ne pourrais pas finir à pied !

Entraînements freinés...


Si la moto est prête, lui a eu peu de temps pour s'entraîner... Cette année, Guillaume Chollet a mis en place sa nouvelle activité. Chauffeur routier depuis 14 ans, il vient de créer  son auto entreprise de formation. Un changement de place dans la cabine de pilotage, un changement de cap à 36 ans ... 

Tous les jours, je vois des nouvelles têtes. Je créé des liens avec les élèves, c'est toujours sympa, puisque je pense que la vie est faite pour partager et donner son savoir-faire. Moi, on m'a tendu la main plein de fois, alors, à mon tour, si je peux aider, à mon petit niveau, ça me plaît !

Le partage, les rencontres, des notions fortes  du Dakar... Comme Guillaume Chollet, l'épreuve se tourne vers d'autres horizons. Direction l'Arabie Saoudite...  
Au programme, plus de 7800 km, 5000 chronométrés, 12 spéciales au total et pour certaines un tracé dévoilé juste avant le départ ...
de quoi pimenter la compétition... 

On ne pourra pas préparer notre boucle, ou on aura très peu de temps, donc là, ça va être totalement la découverte, mais j'ai envie de dire tant mieux ! Ça va laisser la place à certains amateurs de s'exprimer pleinement pour la navigation, alors c'est génial !


Guillaume Chollet a investi 60 000 euros pour explorer cette nouvelle destination, le plus vaste pays du Moyen Orient. Première étape, le 5 janvier à Djeddah au bord de la Mer Rouge.
 
Dakar 2020 : Guillaume Chollet, le motard des Deux-Sèvres, reprend le départ
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport dakar rallye auto-moto