Sept ans après avoir disparu, un chat retrouve ses propriétaires dans les Deux-Sèvres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Gérard avec M. Nadal

Une famille d'Amuré (Deux-Sèvres) pensait ne jamais retrouver son chat disparu en 2015, mais Crackers est finalement réapparu.

L'histoire pourrait s'appeler "Chat alors !" tellement elle est surprenante. Tout commence il y a sept ans. Crackers, jeune chat au pelage roux, vit chez Myriam Jean et ses enfants. Comme un coq en pâte dans la maison familiale située à Amuré (Deux-Sèvres).

Et puis un jour, le félin, profitant d'une absence prolongée, se fait la malle. Les jours et les semaines défilent, et malgré ses recherches, la famille doit se rendre à l'évidence. Crackers a quitté le bercail. 

"On le croyait mort" raconte Dylan, 16 ans. Sauf que l'animal était bel et bien vivant, et qu'après sept années d'absence, il vient de retrouver ses pénates et les genoux de sa maîtresse. "C'est complètement inespéré de le retrouver" raconte Myriam.

Quand il a disparu, j'ai fait le tour de mes voisins, j'ai mis des annonces dans les commerces. Je crois qu'en fait, je n'ai jamais arrêté de le chercher.

Myriam, propriétaire de Crackers

Chat perdu sans collier

Introuvable durant tout ce temps, Crackers n'était pourtant pas bien loin. Ni pucé, ni tatoué, le félin avait pris ses quartiers à cinq kilomètres de chez lui. Dans la commune de Frontenay-Rohan-Rohan, il était même connu comme le loup blanc pour son caractère un brin chafouin. "Il nous avait déjà été signalé car il se bagarrait" raconte Béatrice Pinot. L'association "3 Pattes" dont elle a la responsabilité est à l'origine des retrouvailles. 

On n'arrivait pas vraiment à l'attraper. Mais par chance, il est venu chercher du secours chez une habitante qui a contacté l'association. Il avait été griffé, mordu sans doute, il était très mal en point.

Béatrice Pinot, responsable de "3 pattes"

Aussitôt, "3 pattes" poste un appel sur sa page Facebook. Une photo d'un animal blessé et un peu sale accompagne un court texte : "Chat trouvé, à qui appartient-il?"

"Il ne nous avait pas oubliés"

L'annonce fait mouche auprès de Myriam. Incrédule au départ, elle est rapidement convaincue que ce chat un peu balafré est bien son Crackers. "Quand je suis arrivée chez la dame qui l'avait recueilli, il m'a tout de suite reconnue" sourit-elle. 

Quand je l'ai pris dans mes bras, il a ronronné. Il ne nous avait pas oubliés.

Myriam Jean

Aujourd'hui, Crackers a retrouvé ses habitudes. Après une période d'adaptation faite de quelques coups de griffes et de morsures, la cohabitation avec les deux chiens et le chat de la famille Jean se passe au poil. "Il se réfugie comme avant sous l'escalier et il vient dormir avec nous" confie encore la mère de famille qui promet un don en croquettes à "3 pattes". "Je ne les remercierai jamais assez" conclut-elle. 

Et cela tombe bien car l'association a pas mal de chats à s'occuper. Une cinquantaine a été adoptée sur les quelque 80 animaux errants recueillis sur le territoire de la commune. "Au-delà des campagnes de stérilisation et de nourrissage (...), il y a aussi ces grands moments de bonheur" se réjouit Béatrice Pinot, "après 7 ans dans la rue et le froid, il va pouvoir terminer ses jours, heureux dans sa famille."

Une histoire surprenante oui, et qui se termine bien. Celle d'un chat qui ne cherche plus son chez soi, il l'a retrouvé. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité