Solvay, le groupe de chimie des matériaux, investit sur son site de Melle (79)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romain Burot

Le groupe belge spécialisé en science des matériaux consolide l’activité de son site deux-sévrien grâce à un nouvel investissement pour la production d’un solvant vert, jusqu’ici fabriqué en Chine.

Plusieurs millions d’euros vont être mis sur la table. Solvay reste vague sur les chiffres mais selon Jean-Paul Garnier, le directeur du site de Melle (79), c’est « une très bonne nouvelle » pour l’avenir de l’usine. Un tournant après le contexte morose des années 2000- 2010, jusqu'au rachat de Rhodia par Solvay en 2011.      

Solvay accentue ainsi sa dynamique de diversification pour mieux résister aux différents cycles économiques. 4 à 5 emplois directs vont être créés sur le site qui compte déjà 132 salariés (145 avec les apprentis et intérimaires).           

Avec son dernier investissement, le groupe belge fait coup double : Solvay relocalise une production chinoise et continue de soigner son image grâce à sa stratégie de « décarbonation ». Sans parler de révolution verte, Jean-Paul Garnier récuse toute tentative de Greenwashing.   

Nous rapprochons la production du marché final et à travers cela nous améliorons aussi le bilan carbone de toute la chaîne logistique par des actions réelles et concrètes.

Jean-Paul Garnier, directeur de Solvay à Melle

La direction se réjouit de conforter son usine de Melle dans une démarche de développement durable après d’autres investissements massifs pour créer une station d’épuration.