Les bateliers du Marais poitevin autorisés à travailler à partir de ce 13 mai

Le syndicat de la batellerie du Marais poitevin a obtenu le feu vert pour rouvrir les embarcadères à partir de ce jeudi 13 mai avec un protocole sanitaire strict. 

© France Télévisions

Les bateliers du Marais poitevin peuvent à nouveau naviguer. Et en ce jeudi de l'ascension, les clients étaient au rendez-vous dès la réouverture des embarcadères.

teliers
teliers © FTV


Parmi les nombreux touristes, une famille parisienne est venue s'offrir une balade en barque, une première pour eux. "On a vraiment eu de la chance de tomber le jour de l'ouverture, on n'était pas au courant mais on a réservé il y a quelques jours, on est là et on profite", se réjouit Nicolas Hayes, un parisien en week-end.

Des règles strictes

Le protocole sanitaire imposé par la préfecture est strict. Sur le site, avant d'embarquer, les visiteurs n'ont pas le droit de se regrouper à plus de six personnes. Une seule personne est autorisée à aller chercher les billets et les passagers doivent embarquer les uns après les autres en respectant un sens pour l'embarquement et un autre pour le débarquement. Les bateaux sont désinfectés et les passagers doivent être espacés lorsqu'ils ne sont pas de la même famille. 

Selon Manuel Mercier-Cardinaud, président du syndicat de la batellerie du Marais poitevin, il s'agit d'un soulagement suite à un combat mené par la profession d'autant que le transport fluvial de personnes n’est pas autorisé avant le 30 juin.

L'an dernier, il n'y a eu aucun cluster dans le Marais poitevin. Nous avions déjà établi un protocole qui avait été très largement suivi par les professionnels et la qualité de notre travail a payé, cela nous a permis de pouvoir envisager l'ouverture dès à présent. Mais le chiffre d'affaires que nous n'avons pas réalisé est définitivement perdu.

Manuel Mercier-Cardinaud, président du syndicat de la batellerie du Marais poitevin.

Les professionnels espèrent désormais qu'il y aura bien une vague verte touristique dans ce Marais poitevin qui accueille chaque année un million de personnes. 

© FTV


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie