Saint-Maixent-l'Ecole : un microlycée pour les élèves décrocheurs

Pendant une semaine, ces élèves du microlycée de Saint-Maixent-l'Ecole révisent leur bac hors les murs - mai 2019 / © Laurent Gautier - France 3 Poitou-Charentes
Pendant une semaine, ces élèves du microlycée de Saint-Maixent-l'Ecole révisent leur bac hors les murs - mai 2019 / © Laurent Gautier - France 3 Poitou-Charentes

Une semaine de révision hors les murs pour préparer le bac, c'est ce que propose le microlycée de Saint-Maxent-l'Ecole près de Niort dans les Deux-Sèvres. L'établissement accueille près de 50 élèves décrocheurs âgés de 17 à 25 ans. C'est le seul en Poitou-Charentes. 

 

Par Christina Chiron avec Isabel Hirsch

Pendant une semaine, ils se mettent au vert avant le bac. 
Des élèves décrocheurs inscrits au microlycée de Saint-Maixent-l'Ecole (dans les Deux-Sèvres) ont posé leurs valises à Défi Planet à Dienné, dans la Vienne. 
Ce ne sont pas que des vacances pour ces jeunes, mais aussi et surtout une session révision hors les murs. 

L'endroit est sympa et le simple fait d'être une semaine en-dehors de nos maisons, du lycée et d'avoir un programme exprès pour nous aider à réviser, je trouve que c'est intéressant.
- Justine Belaud, élève en terminale L

80% de réussite au bac

Les journées de travail sont intenses. Au programme, une mise à niveau en mathématiques, philosophie ou langues.
Toutes les matières sont passées en revue.

Pour aider les élèves, douze professeurs se relaient toute la semaine. 
Leur objectif est de redonner l'envie à ces jeunes de se réinvestir dans les études. Et ça semble être bénéfique. 

Nous sommes aux alentours de 80% de réussite au bac, voire plus selon les filières. C'est une belle réussite pour ces jeunes qui étaient très éloignés de l'école pendant quelques mois, voire quelques années.
- Hélène Menet, professeur d'espagnol

Le microlycée de Saint-Maixent-l'Ecole dispose de 48 places pour les élèves décrocheurs. Les inscriptions sont déjà possibles pour la prochaine rentrée.

Ecoutez ici ce qu'en pensent les élèves inscrits. 
 

Sur le même sujet

Des livreurs de Deliveroo relient Bordeaux à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus