• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les travaux des scientifiques de Chizé alertent sur la disparition des albatros

© K. Wothe - MaxPPP
© K. Wothe - MaxPPP

Dans l'océan austral la pêche industrielle, le mercure naturel ou les contaminations d'origines humaines ont des effets néfastes sur l'ensemble des espèces d'albatros. C'est ce que révèlent des travaux du Centre d'Etudes Biologiques de Chizé dans les Deux-Sèvres.
 

Par Valérie Prétot

Grands voyageurs des mers, les albatros déploient leurs immenses ailes pour parcourir de longues distances. Selon les scientifiques, presque toute les espèces d'albatros sont menacées d'extinction.

Le centre d'études biologiques de Chizé dans les Deux-Sèvres est un laboratoire affilié au CNRS qui travaille sur la disparition de ces grands oiseaux. Des scientifiques se rendent régulièrement en terre australe où ils ont équipé des albatros de balises permettant d'étudier le comportement des oiseaux mais aussi de détecter les pêches illégales. L'objectif des chercheurs est d'étudier la santé des éco-systèmes. Ils ont posé des balises argos sur les oiseaux. L'émetteur permet de contrôler, en tant réel, la localisation du bateau et de l'albatros.

Je vois qu'aujourd'hui, on a un oiseau qui est derrière un bateau au sud de Madagascar et on voir qu'il a croisé la route d'un bateau
Henri Weimerskirch, Chercheur au Centre d'Etudes Biologiques de Chizé

La pêche industrielle et le mercure

La cause principale de la disparition des albatros a été identifiée par les chercheurs qui pointent du doigt la pêche industrielle. Le directeur du Centre d'Etude Biologique de Chizé, Christophe Guinet, indique que c'est la pêche a la palangre pélagique (pêche sous la surface, entre 50 et 400 m de profondeur), ciblant le thon en zone subtropicale, qui est la principale cause de mortalité des albatros. C'est au moment de la mise à l'eau des hameçons que les oiseaux se font accrocher (voir la photo ci-dessous).
© Fabiano Peppes - Projeto Albatroz
© Fabiano Peppes - Projeto Albatroz

Les scientifiques partent régulièrement en mission en terres australes pour étudier l'état de santé des albatros face aux diverses pollutions et contaminations notamment par le mercure.
Ces recherches ont montré l'impact du mercure sur la capacité de reproduction de l'albatros. Les chiffres sont inquiétants : près de 50.000 individus disparaissent chaque année.

Un peu de lecture...

► Palangre, Traîne Hauturière: le Danger des Longues Lignes pour les Oiseaux de Mer (aerien.ch)
► Le conte de l’albatros et de l’algorithme (etrangeetinsolite.wordpress.com)
► La Namibie a une solution bon marché et durable à la prise accessoire d’oiseaux (fr.mongabay.com)

Sur le même sujet

Patrick Bruel : retour sur ses premières Francos

Les + Lus