Athlétisme : Yoann Kowal n'ira pas aux J.O. de Tokyo

43 sélections en Équipe de France, 7 fois champions de France, trois fois médaillé européen, 5ème aux jeux olympiques de Rio, Yoann Kowal n'ira pas à Tokyo. Victime d'une blessure au pied, le spécialiste périgourdin du 3000 m Steeple a décidé de changer de cap

Le coureur Olympique ne participera pas aux Jeux de Tokyo, victime d'une blessure il souhaite s'orienter vers le marathon
Le coureur Olympique ne participera pas aux Jeux de Tokyo, victime d'une blessure il souhaite s'orienter vers le marathon © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Indirectement, c'est le premier confinement qui est à l'origine du forfait de Yoann Kowal. La situation la obligé à courir sur goudron, loin des stades, et c'est là qu'il s'est blessé au talon. Le coureur périgourdin champion d'Europe du 3000 m steeple ne s'est pas totalement remis de la blessure, qui s'est mal consolidée sous la contrainte de l'entraînement.

La blessure au talon de Yoann Kowal a été soignée par une infiltration, il lui faudra un mois d'arrêt avant de reprendre l'entraînement
La blessure au talon de Yoann Kowal a été soignée par une infiltration, il lui faudra un mois d'arrêt avant de reprendre l'entraînement © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Anne-Laure Meyrignac

C'est la principale raison pour laquelle Yoann Kowal, coureur de demi-fond qui avait fini 5ème aux jeux de Rio, n'ira pas concourir dans cette discipline à Tokyo.

Le corps n'a pas suivi, n'a pas réussi à être performant jusqu'au bout. Je pense que j'ai retrouvé le niveau à l'entraînement de faire les minimas pour Tokyo, donc de potentiellement être sélectionné. Seulement je suis un compétiteur, quelqu'un de combatif, et si je vais aux jeux olympiques c'est dans l'esprit de faire une belle finale...

Yoann Kowal

De plus, la préparation aurait été compliquée au vu du contexte sanitaire, la tenue des jeux eux-mêmes étant encore incertaine. Un handicap supplémentaire pour Yoann Kowal qui aime soigner minutieusement sa préparation aux courses.

 

Annuler ces jeux olympiques pour moi, arrêter ma carrière sur piste de cette manière c'est assez triste, assez décevant, mais c'était la meilleure solution à prendre aujourd'hui

Yoann Kowal

Le champion garde un moral... de champion, malgré l'obligation de quitter la discipline qui l'a fait briller. Il va désormais s'attaquer au marathon !
Le champion garde un moral... de champion, malgré l'obligation de quitter la discipline qui l'a fait briller. Il va désormais s'attaquer au marathon ! © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Anne-Laure Meyrignac

Il a donc préféré se soigner, en subissant une intervention particulièrement douloureuse et en s'abstenant à un repos forcé de deux mois, afin de retrouver un potentiel de course suffisant. Car si à 33 ans, le champion annonce qu'il se retire du 3 000m steeple, pas question pour lui d'arrêter la course. Finis les stades, il s'oriente désormais vers le marathon. Une évolution qu'il avait anticipé, qui arrive juste un peu plus tôt que prévu.

Moi je vis pour ça. Je vibre de la course à pied et je suis né pour ça. Je le dis souvent, mais c'est une passion qui me tient à cœur depuis que je suis tout petit.

Yoann Kowal

Et comme toujours, avec un mental de champion, Yoann Kowal envisage les choses sérieusement. Il souhaite monter un groupe élite français de marathon pour faire briller les tricolores dans la discipline, et envisage déjà la reprise après le mois de repos forcé lié à sa récupération. Son prochain objectif ? Les 10 km du canal de Périgueux, l'hiver prochain. Avant de tenter les jeux olympiques de Paris en 2024 en marathon. D'ici-là, attendez-vous à croiser Yoann Kowal à l'entraînement sur les routes de Dordogne, dès que son état lui permettra.

durée de la vidéo: 04 min 57
Yoann Kowal n'ira pas aux J.O. de Tokyo ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport course à pied