Covid en Dordogne : l'hôpital de Périgueux craint à son tour la saturation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux
La Dordogne connaît à son tour un taux record de malades atteints du Covid et craint une saturation des services hospitaliers
La Dordogne connaît à son tour un taux record de malades atteints du Covid et craint une saturation des services hospitaliers © France 3 Périgords - Émilie Bersars & Pascal Tinon

La Dordogne atteint un taux d'incidence record. L'hôpital, en manque de personnel, craint une saturation des services

908 cas pour 100 000 habitants, la Dordogne atteint à son tour un record du taux d'incidence du nombre de malades atteints du Covid. Les réunions de crise s'enchaînent, alors que 40% des opérations programmées ont été annulées pour éviter la saturation. 

Sur les 33 malades accueillis dans le centre hospitalier, 8 sont en réanimation. L'occasion pour la direction de l'établissement de marteler une nouvelle fois la nécessité d'une vaccination la plus large possible.

Les personnes hospitalisées sont des gens qui sont soit non-vaccinés soit vaccinés de manière incomplète, ou ayant des co-morbidités ou un système immunitaire qui ne répond pas suffisamment bien à la vaccination.

Stéphanie Jonas Directrice Adjointe Centre Hospitalier de Périgueux

Absentéisme record

Si le virus frappe la population, il n'épargne pas non plus le personnel de l'hôpital. En décembre, 50 personnes ont été en arrêt maladie, aggravant encore la situation de manque chronique de personnel hospitalier. 

Comme lors des vagues précédentes, l'hôpital multiplie les heures supplémentaires, fait appel à des intérimaires, et relance ses sollicitations aux autres personnels extérieurs, infirmiers, aide-soignants en activité ou récemment retraités pour qu'ils"reprennent du service". Malgré tout, Stéphanie Jonas reconnaît que la situation reste "assez compliquée".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.