La discipline positive, un méthode éducative testée en Dordogne

Basée sur le respect et l'écoute, cette pédagogie développée par l'américaine Jane Nelson est de plus en plus appliquée en France. L'école Notre-Dame-de-Ribérac en Dordogne a adopté le concept. Depuis, "le climat est beaucoup plus apaisé" affirment les enseignants.

Par CA

"Les enfants font mieux quand ils se sentent mieux", c'est sur ce principe de base qu'est fondée la discipline positive.

De nombreux travaux et études scientifiques démontrent "l’effet délétère des stress pathologiques et des traumatismes sur le développement du cerveau".

Les punitions excessives sont donc bannies dans ce principe d'éducation qui privilégie "le sens des responsabilités, l’autonomie, l’envie d’apprendre, le respect mutuel et  bien d’autres qualités essentielles".

La fondatrice de cette pédagogie, l'américaine Jane Nelsen, précise que "ça ne veut pas dire que tout est permis. Juste que les enfants doivent se sentir mieux pour apprendre mieux". 

Elle s'est rendue dans la petite commune de Ribérac en Dordogne cette semaine, où l'école Notre-Dame a décidé d'appliquer ces principes. Dans l'établissement, les notions d'écoute, de respect et la prise de parole sont devenus essentiels. "On trouve des solutions ensemble si jamais des problèmes se posent dans la classe" explique une enseignante. 

"Notre regard sur les enfants a beaucoup changé" témoigne une professeure des école de CM2. "Notre façon de nous comporter en classe aussi.


Et on a un climat beaucoup plus apaisé" assure t-elle.

Chaque jour les enfants sont invités à débattre d'un thème. Par exemple, "le droit à la différence d'opinion". Chacun s'exprime et avance son idée. "Dans cette démarche, l’autorité s’exerce sans soumission, en conciliant fermeté et bienveillance" explique Jane Nelsen.

L’estime de soi, la coopération, l’autodiscipline, la patience, l’empathie, le respect de soi et des autres, la compassion, le courage d’être imparfait, la recherche de solutions, le dialogue efficace, le contrôle de soi, l’honnêteté, la politesse et l'autonomie sont les principales qualités mises en avant et développées par cette discipline positive.

Regardez le reportage de Bruno Ardoin et Florian Rouliès :

La discipline positive, un concept pour apprendre aux enfants à mieux se respecter et mieux s'écouter
Cette méthode éducative prôné par l'américaine Jane Nelsen est appliqué à l'école Notre Dame de Ribérac en Dordogne qu'elle est venue visiter. Une méthode qui a transformé le quotidien de l'établissement.

 

Sur le même sujet

"Videoguide" : une appli made in Limousin pour découvrir la région autrement

Les + Lus