Dordogne : 58 inscrits au fichier des personnes radicalisées

Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc : préfète de Dordogne
Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc : préfète de Dordogne

En marge d'un séminaire sur la détection de la radicalisation, la préfète de Dordogne a reprécisé que le département compte 58  inscrits au fichier des personnes radicalisées et que 75 signalements avaient été effectués depuis le début de l'année. 

Par Sébastien Bouwy

Un large panel de professionnels en contact avec le grand public (policiers, gendarmes, travailleurs sociaux, professeurs) était sensibilisé ce jeudi à Périgueux aux moyens de détecter les risques de radicalisation. 

La préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a tenu également à rappeler les chiffres en la matière : 75 signalements ont été effectués depuis le début de l'année. Des signalements venant souvent de professeurs inquiets du changement de comportement d'un élève ou des signes de rupture de ce dernier avec sa famille ou ses amis. Les signalements déclenchent un travail des services de renseignements et aboutissent si les craintes sont fondées à une mesure de surveillance. La Préfète indique :

Sur les 75 signalements de cette année, une dizaine seulement a conduit à une inscription sur le fichier des personnes radicalisées.


La représentante de l'état s'est réjouie que les signalements se fassent davantage par le biais des établissements scolaires ou des travailleurs sociaux. Auparavant, ils étaient effectués davantage de manière anonyme via un numéro vert mis en place par l'état. 

Sur le même sujet

Darmon Etiquettes mise sur le luxe

Près de chez vous

Les + Lus