Législatives : suspens républicain à Périgueux

©France 3 Périgords

Antoine Audi ne sera pas candidat aux prochaines législatives, au printemps prochain. Cumul des mandats oblige, son éventuelle élection l'aurait contraint à choisir entre le poste de député et celui de maire de Périgueux. Reste à savoir qui aura l'investiture LR officielle. Et là, rien n'est joué...

Alors qu'il avait été officiellement investi sur la première circonscription le 14 juin dernier par la commission nationale des Républicains, Antoine Audi a attendu les tout derniers jours de 2016 pour annoncer officiellement qu'il ne se présenterait finalement pas aux prochaines législatives, les 11 et 18 juin prochains...  Une décision stratégique. Une victoire l'aurait en effet poussé à choisir entre son mandat de maire et celui de député.

Soutien de Nicolas Sarkozy aux primaires de la droite, Antoine Audi attendait sans doute la victoire de son champion pour se lancer dans l'aventure. Nicolas Sarkozy était en effet le seul à remettre en cause la loi anti-cumul. Sa victoire aurait permis à Antoine Audi de briguer sereinement un poste de député-maire... Nicolas Sarkozy écarté, et François Fillon s'étant prononcé sur le maintien de la loi anti-cumul, l'édile a dit préférer se consacrer à sa ville.

Reste que ce retrait force la commission d'investiture Les Républicains à revoir sa copie. Et faire un choix. Pour l'heure, le maire de Périgueux dit qu'il s'alignera sur ce choix. Mais il y a fort à parier qu'il y contribuera fortement. D'autant plus que cette investiture se fera probablement dans les rangs de son équipe municipale. Dans le vivier LR, deux dauphins calculent déjà leurs chances. D'un côté Laurent Mossion, premier adjoint chargé des affaires générales, des ressources humaines et de la sécurité publique et Laurent Rouquié, Adjoint aux finances et aux marchés publics.

Mais le troisième homme, qui ne compte pas moins sur ses chances, c'est l'adjoint à la vie associative, au sport et à la santé, Thierry Cipierre. Un UDI. En ces temps d'intenses calculs électoraux, Thierry Cipierre pourrait bien profiter d'un jeu de tractations et d'alliances pour tirer son épingle du jeu. Affaire à suivre.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité