• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

20M d'€uros d'économie réinvestis en Dordogne pour le budget supplémentaire 2019

20 M d'€uros d'économies réalisés en 2018 à abonder au budget 2019 pour la Dordogne / © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Emilie Bersars
20 M d'€uros d'économies réalisés en 2018 à abonder au budget 2019 pour la Dordogne / © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Emilie Bersars

La gestion drastique des dépenses en 2018 a payé. Le département s'enorgueillit d'une cagnotte de 20 M d'€uros réalisée sur les frais de fonctionnement et la renégociation de la dette. Cette somme devrait être réinvestie dans les communes, les routes, les collèges et le patrimoine préhistorique

Par Pascal Faiseaux

Une fois n'est pas coutume, en Dordogne le vote du budget supplémentaire 2019 débattu hier et aujourd'hui est plutôt "large" dans une conjoncture pourtant toujours incertaine. Les dépenses sociales sont en augmentation de 4,3 % et les coupes budgétaires de la part de l'Etat frappent de plein fouet le département.

Mais la Dordogne a été économe. Une masse salariale (2 300 personnels) stabilisée (la trentaine de départs à la retraite annuelle n'est pas remplacée poste à poste), des frais de fonctionnement contenus, des efforts drastiques de tous les services, une renégociation de la dette et des Périgourdins qui ont fourni des efforts sur leur imposition ces 3 dernières années...

Bref, les ingrédients de la "potion magique 2018" de la Dordogne. Résultat, un excédent sur le compte administratif de 2018, une économie de 20 Millions d'Euros disponible en supplément, pour l'exercice 2019 dont le budget a déjà été voté en janvier.

Sur le plan patrimonial, toujours pour respecter les exigences d'économie voulues par le gouvernement, le Conseil départemental a aussi cédé à des privés le complexe d'hébergement touristique de la base nautique de Trémolat et le camping du Lac de Gurson à Villefranche-de-Lonchat. Ces cessions mettant fin dans le même temps à des frais de gestion annexes.

Et le Président du Conseil Départemental Germinal Peiro ne cache pas sa satisfaction. Il annonce déjà que cette somme sera consacrée à 90 % à de l'investissement.

Sont prévus un complément d'enveloppe de 7,4  Millions pour la réfection des routes (en supplément du budget déjà voté en janvier de 30 millions), un peu moins pour les communes et intercommunalités en attente d'aides départementales, 1,2 million sera ajouté aux 6 millions déjà dédiés aux 38 collèges de Dordogne.

Enfin, le patrimoine préhistorique emblématique du département ne sera pas oublié. Lascaux III, l'exposition internationale vitrine touristique itinérante de la Dordogne et de la Vallée de l'Homme dont le succès est confirmé depuis 2012 bénéficiera d'une aide d'un million d'euros pour présenter de nouveaux panneaux sur la "salle des taureaux".

Autre grand bénéficiaire la grotte de Cussac au Buisson-de-Cadouin qui fêtera ses 20 ans de découverte l'an prochain. 800 000 euros seront débloqués pour y créer un centre d'interprétation de l'art pariétal.

Et en marge de ces 20 millions, et pour la première fois de son histoire, l'assemblée départementale se prononcera en faveur d'un budget participatif d'un million d'euros.
20 M d'€uros supplémentaires pour le budget de la Dordogne
Une économie réalisée ces dernières années permet au département d'annoncer 20 millions de budget supplémentaires pour cette année 2019. Essentiellement dédiés au budget routes, collèges, communes et intercommunalité, ainsi qu'au patrimoine préhitorico-touristique du département.  - France 3 Périgords - Emilie Bersars & Elsa Arnould

Sur le même sujet

Disputandum #31 : Sécheresse va-t-il falloir s'y habituer ?

Les + Lus