Coronovirus : le point en Dordogne sur les victimes et le respect du confinement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bouwy .

Sept personnes sont mortes du coronavirus en Dordogne. Le département compte à ce jour  33 personnes hospitalisées dont 5 en réanimation. Selon le dernier point de l'ARS, 35 patients ont pu rejoindre leur domicile. 

"La progression continue et le chiffre des cas avérés augmente en liaison avec les dépistages plus nombreux" a indiqué ce jeudi matin, le préfet de la Dordogne, Fréderic Périssat. Malgré cette évolution, la situation à l'hôpital de Périgueux reste "confortable" selon le représentant de l'Etat. 

Quatre personnes sont décédées à l'hôpital et trois en EPHAD selon le dernier bilan de l'agence régionale de santé. 

156 cas de coronavirus ont été détectés dans le département, toujours selon l'ARS (point du 15 avril) dont 23 dans les EHPAD et les établissements médico-sociaux de Dordogne. 


Tension sur les surblouses

Si la situation sur les masques ne semble plus inquiéter, le problème des surblouses n'est pas encore réglé. Une entreprise locale devrait permettre de régler ce soucis. Il s'agit de Marque-Mod à Maurens qui travaille en collaboration avec le centre hospitalier de Périgueux. 


Garde à vue et prison ferme 

Sur le respect du confinement, le préfet a indiqué que plus de 132000 contrôles avaient été effectués par les gendarmes et les policiers. Ces contôles se répartissent ainsi : 60 % concernent des véhicules, 40% des piétons. Cinq personnes ont été placées en garde à vue depuis le début du confinement, deux d'entre elles ont écopé d'une peine de prison ferme avec mandat de dépôt. Une peine de prison a été également prononcée pour une troisième personne sans toutefois de mandat de dépôt. Dans tous les cas, ces personnes avaient contrevenu plusieurs fois aux règles du confinement.


38 permis de conduire retirés. 

Alors que la réduction du trafic routier joue forcément sur les bons résultats de l'accidentologie dans le département avec 4 tués depuis le début de l'année contre 9 en 2019 sur la même période, les gendarmes et policiers déplorent un  trop grand nombre d'excès de vitesse et de conduite en état d'alcoolémie. Depuis le 1er avril, 38 permis de conduire ont ainsi été retirés, 24 en raison d'un état d'alcoolémie et 14 pour grand excès de vitesse. 


Pas de muguet, pas de défilé

"Il n'y aura pas de vente à l'étalage de muguet, le 1er mai" a indiqué le préfet de Dordogne. De la même façon, les cérémonies du 8 mai sont annulés. Quant aux cérémonies du 14 juillet, le préfet a indiqué qu'il est encore trop tôt pour se prononcer. 







 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité