Dordogne : un cadavre retrouvé dans un bosquet à Sainte-Eulalie d'Eymet

C'est sur cette zone, dans une parcelle de forêt à Sainte-Eulalie d'Eymet, que le corps a été découvert / © Image Google Maps
C'est sur cette zone, dans une parcelle de forêt à Sainte-Eulalie d'Eymet, que le corps a été découvert / © Image Google Maps

Dimanche matin, des chasseurs ont découvert un corps dissimulé dans un bosquet. Le cadavre en état de décomposition avancée est celui vraisemblablement d'un homme jeune. Aucune disparition n'avait été signalée dans le secteur.

Par Sébastien Bouwy

Intrigués par un de leurs chiens marquant l'arrêt en lisière d'une parcelle de bois, les  trois chasseurs ont pénétré de cinq mètres environ dans le bosquet et c'est là qu'ils ont découvert le cadavre ou plutôt le squelette, vu l'état de décomposition avancée. 
Très vite, le maire et agriculteur Martial Lajoux arrive sur les lieux. Il tombe des nues : ce cadavre était à quelques mètres de son champ. Etant donné son état, "un horrible spectacle", le corps devait être là depuis plusieurs semaines. "Je n'ai rien senti, pas d'odeur suspecte. Les gendarmes me l'ont demandé mais non rien !" lâche t'il. 

Très vite, la brigade de gendarmerie de Sigoulès voit ses effectifs renforcés. Un hélicoptère est dépêché sur le site pour prendre des photos aériennes des lieux de la découverte. Les hommes sur le terrain ratissent la zone. 

A première vue, le cadavre serait celui d'un homme, plutôt jeune. "Il portait un tee-shirt comme en porte les jeunes et son squelette n'était pas bien épais" ajoute le maire de la commune. 

L'autopsie pratiquée à Bordeaux confirme qu'il s'agit d'un homme d'âge moyen, mais impossible de déterminer son identité et les causes du décès. Des examens plus approfondis des os et des vêtements retrouvés sur place sont en cours. 

Dans ce village d'une centaine d'âmes, la découverte fait causer. Aucune disparition n'avait été signalée.
 

Les + Lus