Expo Homo faber aux Eyzies : et l'Homme créa l'outil

Ce qui caractérise l'Homo sapiens, c'est son intelligence. Ce qui caractérise l'Homo faber, ce sont ses outils. À travers des pièces encore jamais vues en France, l'expo Homo faber raconte la fabuleuse naissance des premiers outils de l'homme au Musée National de la Préhistoire des Eyzies (24)
Les premiers outils de pierre, grâce auxquels l'homme a quitté sa condition animale
Les premiers outils de pierre, grâce auxquels l'homme a quitté sa condition animale © France 3 Périgords - Virginie Lebœuf & Mélissa Genevois

Je pense, donc je fabrique

Si en science l'Homo sapiens désigne l'homme qui pense, en philosophie Homo faber définit l'homme qui fabrique. Un concept créé par Bergson en 1907 pour caractériser l'aptitude typiquement humaine à maîtriser la technique pour façonner ses outils. 

Typiquement humain

La fabuleuse épopée qui conduit aujourd'hui l'homme dans l'espace (et qui lui permet s'il le souhaite de détruire la planète en appuyant sur un bouton) a débuté avec un caillou. Un simple silex frappé pour la première fois il y a environ 3,3 millions d'années par un petit primate. Déjà "Homo" lui aussi, mais pas encore tout à fait "sapiens" moderne. Un lointain cousin de notre grande famille, australopithèque ou paranthrope peut-être.

Il aura fallu des millions d'années pour apprendre à tailler ses premières pierres, un auto-apprentissage laborieux mais exponentiel qui a mené l'homme à atteindre des sommets de technologie
Il aura fallu des millions d'années pour apprendre à tailler ses premières pierres, un auto-apprentissage laborieux mais exponentiel qui a mené l'homme à atteindre des sommets de technologie © France 3 Périgords - Virginie Lebœuf & Mélissa Genevois

Kit de survie

Quelle que soit la parenté, les nécessités sont les mêmes. Survivre, améliorer le quotidien, chasser mieux, manger plus. Il aura fallu 3 à 4 millions d'années pour que la technique naisse puis se répande dans toutes les branches de l'espèce. Mieux outillé, mieux équipé, l'Homo assure sa survie, impose sa technique, et... perfectionne ses outils.

Pierre ? Présent !

L'un des tous premier Homo des temps moderne, l'un des tous premiers à fabriquer des outils et à les améliorer, signe caractéristique de notre race
L'un des tous premier Homo des temps moderne, l'un des tous premiers à fabriquer des outils et à les améliorer, signe caractéristique de notre race © France 3 Périgords - Virginie Lebœuf & Mélissa Genevois

De ces outils des premiers temps, on retrouve les traces au Kenya il y a 3,3 millions d'années, puis dans le reste de l'Afrique de l'Est et du Sud. Simples galets frappés pour obtenir une unique arête tranchante, éclats de pierre qui permettaient de découper les pièces de viande ou les végétaux, et accessoirement de faire comprendre aux prédateurs qu'ils avaient intérêt à changer de menu. Il faudra attendre plus d'un million d'années supplémentaires pour voir apparaître les pierres façonnées, taillées sur leurs deux faces.

Une pierre à l'édifice commun

L'homme apprendra pendant longtemps à choisir les meilleures pierres, les formes les plus propices, les techniques de frappe les plus efficaces, il sélectionnera ses matériaux, les transportera, peaufinera sa technique de fabrication. Patient apprentissage autodidacte et collectif, héritage précieux qui permettra à l'Homo sapiens de quitter sa condition animale pour suivre la destinée que l'on connaît. 

Pierres précieuses

C'est cette pré-histoire de l'"Homme-qui-fait" que le Musée National de la Préhistoire des Eyzies (20km de Sarlat) propose au visiteur jusqu'au 29 novembre prochain. Certaines pièces originales exceptionnelles d’Afrique et de Géorgie ont été pour la première fois sortie de leur pays pour cette exposition.

L'occasion de voir de ses propres yeux les premiers outils de l'homme, Homo faber comme nous, des témoignages figés dans la pierre aussi intacts que s'ils avaient été éclatés de la veille par notre lointain ancêtre. Essentiel pour comprendre ce que l'Homme fabrique, et se demander comment nous en sommes arrivés là.

L'exposition Homo faber, 2 millions d'années d'histoire de la Pierre taillée de l'Afrique aux portes de l'Europe à voir au Musée National des Eyzies jusqu'au 29 novembre 

Homo faber, l'exposition aux Eyzies pour découvrir les premiers outils de l'homme ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire lascaux