Plusieurs collectifs sont vent debout contre ce qu'ils appellent "l'éolien industriel". Ils étaient 5 à 600 à Nontron ce samedi matin à manifester leur opposition à des projets jugés anarchiques. Des manifestants dénoncent aussi les nuisances pour la santé...

C'est un peu la voix des villages qui s'exprime ce samedi avec 5 associations regroupé dans un collectif "Forces Périgord", représentant plus de 1300 citoyens périgourdins opposés "au saccage de notre territoire par les multinationales de l’éolien".

Ils s'interrogent sur l'opportunité d'aller traquer des vents "irréguliers voire faibles" qui obligent ces projet à faire culminer ces éventuelles éoliennes géantes à près de 200 mètres de hauteur...
Des projets de promoteurs qui prolifèrent dans ce secteur.

Plusieurs collectifs sont vent debout contre ce qu'ils appellent "l'éolien industriel". Ils étaient 5 à 600 à Nontron ce samedi matin à manifester leur opposition à des projets jugés anarchiques. Des manifestants dénoncent aussi les nuisances pour la santé...

Insensibles à la beauté de nos paysages, peu soucieux de notre patrimoine historique, touristique et immobilier, dédaignant les avis scientifiques de plus en plus convergents dénonçant les effets du grand éolien sur la santé humaine, les multinationales du secteur avancent leurs pions et leurs millions pour bénéficier des prix garantis par l’État et des profits qu’ils en retirent.

Ecoutez Thierry Bonne, Porte parole du collectif Forces Périgord.

Plusieurs collectifs sont vent debout contre ce qu'ils appellent "l'éolien industriel". Ils étaient 5 à 600 à Nontron ce samedi matin à manifester leur opposition à des projets jugés anarchiques. Des manifestants dénoncent aussi les nuisances pour la santé...

► Voir aussi : Eolien en Nouvelle Aquitaine : où en est-on ? 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité