Cet article date de plus de 7 ans

Périgueux : les mystèrieuses grottes de la cathédrale Saint-Front

Situées dans les fondations de l'édifice, ces grottes ont été découvertes en 1872. Elles sont ouvertes à la curiosité du public qui y sentira peut-être le souffle de Saint-Front, l'ermite de Périgueux. Visite guidée entre croyance et légende...
Les grottes de la cathédrale St Front seront à nouveau ouvertes au public en novembre.
Les grottes de la cathédrale St Front seront à nouveau ouvertes au public en novembre. © france 3 aquitaine
En descendant les marches qui mènent dans les entrailles de la cathédrale Saint-Front, c'est presque une descente dans le passé.
Le visiteur découvrira d'abord une crypte du 12ème siècle où demeurent encore des ossements venus du fond des temps puis une autre crypte plus récente du 19ème où reposent en paix les évêques de Périgueux. Enfin, le clou du spectacle, vous accéderez à des grottes étroites. 


La légende de l'ermite de Saint-Front


Ces grottes furent habitées en leur temps par l'ermite Saint-Front qui a évangelisé le Périgord à la demande de Saint-Pierre. La légende veut que ce soit Saint Front lui-même, qui frappant de son bâton la tour romaine de Vésone, chassa le dragon de la tour et créa la brèche si typique de l’édifice.

La cathédrale Saint-Front est classée monument historique depuis 1840 et au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco depuis 1998.

Entre croyance religieuse et mystère, chacun pourra se faire une idée. En attendant la prochaine visite en novembre, regardez ce reportage réalisé par les équipes de France 3 Périgords.

durée de la vidéo: 01 min 48
Visite des grottes de Saint-Front


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture sorties et loisirs