Mort de Laly à Périgueux : l'institutrice et une travailleuse sociale mises en examen

Il y a un an, la petite Laly décédait en tombant d'une fenêtre du premier étage de l'école du Sacré-Coeur, vraisemblablement poussée par un camarade de classe. / © France 3 Aquitaine
Il y a un an, la petite Laly décédait en tombant d'une fenêtre du premier étage de l'école du Sacré-Coeur, vraisemblablement poussée par un camarade de classe. / © France 3 Aquitaine

Il y a un an, la petite Laly, 8 ans, mourait défenestrée par un camarade de classe. L'accident s'est déroulé durant la journée de classe à l'intérieur de l'établissement du Sacré-Coeur. 

Par SV

Le 8 janvier 2014, Laly tombait de la fenêtre d'une classe située au premier étage de l'établissement périgourdin du Sacré-Coeur, vraisemblablement poussée par un camarade de classe. La petite fille décédait le lendemain au CHU de Bordeaux.

Voici le reportage que nous consacrions à l'époque à ce drame :
Accident de Laly
Il y a un an, la petite Laly mourait, vraisemblablement défenestrée par un camarade de classe.


Un an après les faits, deux personnes ont été mises en examen pour homicide involontaire : l'institutrice (aussi directrice de l'établissement) et la travailleuse sociale chargée d'aidée Laly, atteinte de trisomie 21. 
Mise en examen de deux personnes après la mort de Laly
Un an après la défenestration de la petite Laly, deux personnes ont été mises en examen.


Si le manque de vigilance de la part des deux femmes est souligné, il est aussi un autre point que l'enquête a soulevé : la directrice de l'établissement n'avait pas été mise au courant par les services sociaux du département d'un fait précédent concernant le petit garçon. Quelques mois auparavant, il avait tenté de pousser par-dessus un balcon un enfant de deux ans. Secret professionnel dit l'avocat de la travailleuse sociale. 

L'instruction qui se poursuit permettra de soulever ce délicat problème des limites du secret professionnel.

Sur le même sujet

Les + Lus