VIDÉO. "Quand je monte voir mon circuit, plus rien autour n'existe" : l'envahissante passion de Gilbert pour les petits trains

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Gilbert est un magicien, dans son grenier, il a reconstitué un monde ferroviaire miniature plus vrai que nature ©France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Anne-Laure Meyrignac

Gilbert a une passion dévorante, celle des petits trains. Son grenier est envahi d'une immense plate-forme ferroviaire qu'il continue d'améliorer depuis une décennie. Une énorme passion miniature

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Gilbert n'a été conducteur de train que peu de temps. Mais cet univers le poursuit depuis sa tendre enfance. Et de l'enfance, comme du monde du train, il ne semble toujours pas être sorti. "Depuis gamin, j'ai toujours pensé aux trains", avoue-t-il. Lui, que la carrière de prospecteur pétrolier a emmené aux quatre coins du monde, a attendu l'âge de la retraite pour consacrer enfin un peu de temps et beaucoup d'argent, à cette passion ferroviaire.

Le rail plus vrai que nature

Rien ne manque : les rails, les ballasts, la foule, les locomotives et les wagons, l'éclairage, tout est réaliste. Et, si ce n'était l'échelle, on se croirait bel et bien sur le quai d'une gare ou dans la campagne, à regarder passer le train. L'ambiance sonore a été soignée, un modèle de modélisme, rien ne manque.

Les fous des rails

La passion est dévorante, hypnotique : " Quand moi, je monte voir mon circuit, il n'y a plus de temps, il n'y a plus de valeur temporelle, plus rien autour n'existe, c'est que ça !", confie Gilbert. Dévorante, hypnotique, la maladie est aussi contagieuse. D'autres passionnés sont venus, fascinés, rejoindre le petit monde de Gilbert. Comme Philippe, qui s'est spécialisé dans les ambiances sonores réalistes, en compilant des extraits de bande-son tirés de films d'époque, pour mieux coller à la réalité ferroviaire.

Vapeurs sans reproches et sans limites

La majorité des locomotives sont des loco miniatures à vapeur, dont les bielles animées sont incomparablement plus poétiques que les caténaires de leurs homologues électriques.

Mais à ce train-là, gare aux excès, car le hic pour un collectionneur, c'est la collectionnite. Celle qui fait qu'une fois lancé sur ses rails, on ne s'arrête jamais. Sous le contreplaqué qui supporte le circuit, les cartons s'accumulent. Nombreux, et remplis de trains, wagons ou locomotives. "J'ai fait un inventaire il y a trois jours, je me suis arrêté à 60. Je dois certainement en avoir beaucoup plus", avoue Gilbert, plein d'entrain. On le croit sans peine, même si ces petites merveilles animées peuvent atteindre 2 000 euros pièce. Parce que c'est bien connu, quand on aime, on ne compte plus.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité