Trélissac - OM : polémique autour du partage de la recette du match

Après le match opposant l'équipe de Trélissac à l'OM, les Marseillais sont repartis avec leur part de la recette du match. La coutume voudrait pourtant que les gros clubs la laissent aux amateurs.
 

© PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Les joueurs Périgourdins ont bien failli humilier l'OM ce dimanche lors des 32e de finale. Trélissac (N2) qui recevait Marseille s'est  finalement incliné aux tirs au but.
Ce n'est pourtant pas le résultat du match qui a suscité la plus grosse déception du côté de Trélissac.

 

A l'issue de la rencontre, Fabrice Faure, le président de Trélissac, a fait part de son mécontentement après que le club marseillais est reparti avec sa part de la recette, déplorant le manque "d'élégance" des dirigeants phocéens.
La coutume veut en effet que le plus souvent, les "gros clubs" laissent leur part de la recette aux "petits", afin d'encourager le développement du football amateur.


"Merci pour le football amateur"

"Vous remercierez l'OM qui ne nous a pas laissé sa part de la recette. C'est la troisième fois qu'on joue le club marseillais, et c'est la première fois que cela arrive. Merci pour le football amateur!", a-t-il déclaré devant des journalistes, comme le rapporte La Provence.



En réponse, l'Olympique de Marseille a tenu à donner son point de vue dans un communiqué. "La politique du club a souvent été de laisser la recette quand l’OM est accueilli dans des stades particulièrement champêtres où la capacité est faible.


Pour le match d’aujourd’hui, Trélissac a bénéficié d'un stade de 13 000 places
( à Limoges, ndlr) et a pratiqué une politique tarifaire qui - si elle était tout à fait justifiée - affichait des prix entre 20 et 35€ la place", rappelle le club qui affirme que la recette totale s'est élevée à près de "400 000 euros avant déduction des frais d'organisation".
 

Il nous semblait juste que dans ces conditions particulières les deux clubs se partagent la recette.
Extrait d'un communiqué de l'OM
 

"Grâce au fait de recevoir l'OM, le stade était complet et a d'ailleurs essentiellement accueilli des supporters marseillais, très majoritaires, poursuit le communiqué qui conclut par cette phrase : "il nous semblait juste que dans ces conditions particulières les deux clubs se partagent la recette d'autant plus que ce déplacement a coûté à l'OM 65k€"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport polémique société