Trop chère : la Manufacture Gourmande de Périgueux passe à la trappe

Le projet né en 2017 et porté par l'ancien maire Antoine Audi ne verra jamais le jour. Il vient d'être abandonné par la nouvelle municipalité. Le projet a été jugé... trop gourmand !

Le projet né de la précédente municipalité d'Antoine Audi en 2017 ne verra jamais le jour, ou en tout cas pas sous sa forme actuelle
Le projet né de la précédente municipalité d'Antoine Audi en 2017 ne verra jamais le jour, ou en tout cas pas sous sa forme actuelle © France 3 Périgords

Assiette Gourmande et assiette fiscale

À Périgueux, il y a assiette et assiette. Et l'assiette promise par la Manufacture Gourmande ne collait visiblement pas avec l'assiette fiscale. C'est du moins ce qu'a estimé la nouvelle équipe municipale dirigée par Delphine Labails qui vient d'enterrer le projet. L'association qui gérait les préparatif devrait être dissoute la semaine prochaine.

" -Il va y avoir du boulot, mais je trouve que c'est un très très beau projet". Voilà ce que déclarait le chef étoilé et médiatique Philippe Etchebest, parrain du projet  lors de son lancement en 2017
" -Il va y avoir du boulot, mais je trouve que c'est un très très beau projet". Voilà ce que déclarait le chef étoilé et médiatique Philippe Etchebest, parrain du projet lors de son lancement en 2017 © France 3 Périgords

Le projet avait été initié en 2017 par la municipalité précédente sous la houlette d'Antoine Audi. Il s'agissait de bâtir une sorte de conservatoire du savoir-faire local, une vitrine de l'excellence gastronomique, sorte d'ambassade des produits périgourdins, alimentaires ou autres, qui font la réputation du Périgord.

Lors de son lancement, le projet de la Ville avait obtenu le soutien du Département et de la Région
Lors de son lancement, le projet de la Ville avait obtenu le soutien du Département et de la Région © France 3 Périgords

Un projet autour duquel avait su fédérer Antoine Audi, au point qu'il avait reçu le soutien de l'État, de la Région et du Département. Mais pas celui de Delphine Labails, qui avait fait de son abandon l'une de ses promesses de campagne.

Un projet au concept dépassé selon Delphine Labails, maire de Périgueux
Un projet au concept dépassé selon Delphine Labails, maire de Périgueux © France 3 Périgords

Dès le départ, la réponse par la création d'un équipement à 25 Millions d'€uros était une réponse qui était inadaptée. C'est plutôt dans les années 80 qu'on fonctionnait comme ça : d'abord un équipement pour répondre à un problème... puis un projet !

Delphine Labails, maire de Périgueux

La manufacture et les factures

Il faut dire qu'en cette période de disette, cette Manufacture Gourmande l'était sans doute un peu trop et représentait un gros morceau à avaler : 25 millions d’euros au bas mot. En trois ans, une part du budget avait déjà été investie, mais elle reste bien minime. Environ 170 000 €uros dont plus de 100 000 alloués à une agence bordelaise pour une étude préalable, le reste pour l'achat et la réfection d'un bâtiment en plein centre ville, à l'angle de l'avenue Dausmenil et du boulevard Saumande, accueillant la "maison" du projet devant se bâtir place Mauvard.

La place Mauvard où devait s'implanter le projet devrait encore rester un parking pendant quelques temps.
La place Mauvard où devait s'implanter le projet devrait encore rester un parking pendant quelques temps. © France 3 Périgords

Le reste aurait sans doute été compliqué à réunir. Ce qui explique peut-être le peu d'empressement des partenaires à accélerer les choses. N'empêche, Antoine Audi déplore cette décision qu'il attribue essentiellement, et avec amertume, à un manque de compréhension de sa remplaçante.

Antoine Audi, visiblement amer de la décision de mettre fin au projet
Antoine Audi, visiblement amer de la décision de mettre fin au projet © France 3 Périgords

Il y avait du sens à ce que Périgueux s'empare de cette identité pour en faire un pôle d'attractivité touristique, économique... Je pense que c'est un projet qu'elle n'a pas compris. Et comme beaucoup de gens qui ont un esprit étroit, quand on ne comprend pas un projet, on y met fin !

Antoine Audi, ancien maire de Périgueux

La gastronomie reste une valeur sûre de la ville, sur laquelle la municipalité aura du mal à faire l'impasse. Elle dit travailler à d'autres approches
La gastronomie reste une valeur sûre de la ville, sur laquelle la municipalité aura du mal à faire l'impasse. Elle dit travailler à d'autres approches © France 3 Périgords

La gastronomie étant ce qu'elle est localement, on imagine mal que la municipalité n'apporte pas sa propre recette pour valoriser ce patrimoine auquel sont liés les périgourdins comme les touristes. En version moins salée et plus allégée sans doute, pour correspondre à l'époque.

Trop cher, le projet de Manufacture Gourmande à Périgueux est enterré ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture