Élection du président de la région Nouvelle-Aquitaine : les priorités d'Alain Rousset pour la prochaine mandature

Le socialiste Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, présente sa feuille de route vendredi 2 juillet à Bordeaux. Economie, transition écologique, formation. Il a, avec lui, une très confortable majorité pour mener à bien ses projets. Election à suivre en direct sur nos antennes à 9h 55.
Alain Rousset partage sa victoire dimanche 27 juin. Sa liste ( PS et PC ) est arrivée très largement en tête. Il sera donc de nouveau le président de la Nouvelle-Aquitaine et son élection a lieu vendredi 2 juillet.
Alain Rousset partage sa victoire dimanche 27 juin. Sa liste ( PS et PC ) est arrivée très largement en tête. Il sera donc de nouveau le président de la Nouvelle-Aquitaine et son élection a lieu vendredi 2 juillet. © Medhi Fedouach

Voilà une assemblée régionale à la main du président , avec 101 élus et la majorité absolue, les projets devraient pouvoir aller bon train sur la voie annoncée dans son manifeste par Alain Rousset alors en campagne : " Le chemin que je vous propose est clair : celui d’une Nouvelle-Aquitaine ambitieuse, juste et durable – à travers un projet nourri par l’expérience, enrichi par les citoyennes et citoyens, porté par les talents de notre équipe."

La méthode a été prônée durant toute la campagne. Associer les expériences des élus régionaux à ceux qui font, ceux à qui est destiné le service rendu de la politique régionale.
Alain Rousset évoque alors la "co-construction", que ce soit avec les usagers des transports ou les maires des petites communes rurales en prise avec leurs problématiques et la spécificité de leur territoire. 

Réindustralisation de la Région

L'économie est chère au coeur d'Alain Rousset et donc imprime la politique régionale depuis des années. 
"Innover, investir pour exister demain",
ligne de conduite d'hier et du prochain mandat. " L'usine du futur a démontré que le bien-être au travail était la pierre angulaire de la compétitivité" comme Alain Rousset l'a répété dans son manifeste. Et qui met la technologie et la recherche comme priorité. Outre les aides orientées pour y arriver, la politique régionale mise sur la formation. 

Celle des jeunes et moins jeunes pour une adaptation aux besoins des différents territoires. Les jeunes, en prenant part à l'orientation, la lutte contre le décrochage et la promotion des métiers, en les valorisant auprès d'eux.
" Essayer d'être plus efficace sur le plan de l'orientation et de l'enseignement pour les jeunes. Former et former encore nos jeunes" a-t-il insisté lundi 28 juin sur le plateau de France 3 Aquitaine.

Un effort à faire aussi pour les demandeurs d'emplois souvent peu entendus sur leurs besoins comme l'a précisé Alain Rousset lundi 28 juin sur notre antenne.
"Ce hiatus entre le monde de l'entreprise qui cherche à recruter et le chômage de masse que nous avons est insupportable. La région peut jouer un rôle avec une suggestion qui m'a été faite par un groupe de travail, par un chef d'entreprise."

Les seules personnes que l'on a pas fait parler à propos de ce hiatus, c'étaient les chômeurs. il faut qu'on fasse parler les chômeurs. 

Alain Rousset - Président de la région Nouvelle-Aquitaine -

Les salariés aussi sont en première ligne pour la formation professionnelle, pour répondre à une adaptation permanente de l'évolution des métiers et des offres d'emplois. 
 

L'avenir s'appelle Néo Terra

"Néo Terra" fait à la fois partie du bilan des dernières années et c'est aussi un axe fort de la prochaine mandature. Il s'agit de la réunion de 450 chercheurs, scientifiques pour aboutir à cette feuille de route avec comme cap 2030. "C'est le temps qu'il nous reste pour agir" constate le Président.

Et donc toutes les actions engagées par le Conseil Régional doivent répondre aux impératifs cernés par cette démarche. Comme la sortie des pesticides d'ici 2030.

Priorité à la LGV Bordeaux-Toulouse

C'était l'une des pommes de discorde avec les anciens alliés écologistes EELV. Mais le groupe socialiste et PC n'aura plus à négocier un accord car il a la majorité absolue. Cette priorité est partagée avec la région voisine Occitanie et sa présidente Carole Delga. L'objectif 2028 est espéré par Alain Rousset. D'ici là, il va falloir avancer sur les dossiers des études des lignes à grande vitesse en direction d'Hendaye ou de Toulouse. 

Prêt à l'expérimentation

Durant la crise sanitaire, Alain Rousset l'a fait savoir. La santé devrait devenir une compétence de plus pour les Régions. Du moins c'est son souhait pour une réponse plus efficace aux besoins qui émergent comme la réponse à l'épidémie de Covid-19. 
De même, le patron de la Nouvelle-Aquitaine se verrait bien piloter la compétence éducation. Toujours cette préoccupation de la jeunesse.

Le Rassemblement National 

Sur sa route et les années à venir, Alain Rousset devra faire face aux élus du Rassemblement National. Dès dimanche soir, forte de la deuxième place du RN en nombre de voix, Edwige Diaz, la tête de liste du parti, a réclamé la présidence de la commission des finances, ce que lui refuse Alain Rousset. 

Election en direct 

Ce vendredi 2 juillet, Alain Rousset fera un discours pour détailler les grandes lignes de son mandat qui s'inscrit déjà dans la continuité. Viendra ensuite le temps de la désignation des 15 vice-président.es et des commissions. 

Discours d'investiture d'Alain Rousset le vendredi 2 juillet 2021

L'installation de l'assemblée régionale, l'élection du Président sont à suivre en direct : émission spéciale sur France 3 Noa  à suivre également sur notre page Facebook en direct. 

EN REPLAY

Emission spéciale Conseil régional d'Aquitaine 2021

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture régionale culture politique région nouvelle-aquitaine élections régionales 2021 élections