Élevage : troc de vaches !

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

La vache limousine aurait-elle vraiment la cote ? Un éleveur de vaches laitières en Charente est en tout cas prêt à échanger son troupeau contre 40 têtes de belles rousses.  Il faut dire que la race est devenue aujourd'hui internationale.

Par Hélène Abalo

 / © capture d'écran leboncoin.fr L'histoire nous est racontée par La Charente libre le 6 octobre 2015.  Le quotidien nous apprend qu'un éleveur de Charras a passé une petite annonce sur Le Bon Coin pour vendre son troupeau de vaches laitières.

Il est excédé par les difficultés et se dit même prêt à échanger son cheptel contre… 40 vaches limousines pour relancer son activité et en finir avec les problèmes financiers.

Partout dans le monde

La race limousine a été reconnue en 1886 et n'a cessé depuis de faire des adeptes. La Limousine est reconnue pour sa qualité de viande et appréciée pour ses capacités d'adaptation.

"Elle ne craint ni le chaud, ni le froid" précise Sébastien Stamane, directeur technique de la race limousine, si bien qu'on la retrouve un peu partout dans le monde : en Europe, en Asie, en Amérique du nord et du Sud et jusqu'en Australie.  

Elle rencontre un tel succès que même les voisins du Cantal sont quelques uns à délaisser leurs Sallers pour se tourner vers la race Limousine.


VIDÉO

Des vaches limousines partout dans le monde
La race fait l'unanimité quant à la qualité de sa viande, ses facilités d'élevage et sa grande adaptabilité. Le limousin reste le berceau de la race mais la belle rousse colonise le monde entier

Lieux :
Boisseuil (Haute-Vienne), Le Lonzac (Corrèze), Saint-Etienne-Cantalès (Cantal)

Intervenants :
  • Sébastien Stamane, directeur technique de la race Limousine
  • Maurice Demiche, éleveur Corrézien
  • Paul Besson, éleveur cantalien
Reportage Jean René Lavergne et  Pascal Coussy;

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus