• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Emploi intérimaire en Limousin : de gros besoins dans le bâtiment et les transports

La Creuse est particulièrement touchée par la baisse des emplois intérimaires, qui chutent de plus de 20% en 2019 / © France 3 Limousin
La Creuse est particulièrement touchée par la baisse des emplois intérimaires, qui chutent de plus de 20% en 2019 / © France 3 Limousin

L'organisation patronale Prism'Emploi a publié un rapport le 5 mars sur l'évolution des emplois intérimaires en 2019. Ils ont beaucoup diminué en Limousin. En cause notamment, une pénurie dans certains secteurs.

Par Ariane Pollaert

Les données sont claires dans les trois département du Limousin : les emplois intérimaires sont diminution.

Ces chiffres proviennent d'un rapport publié le 5 mars 2019 par Prism'Emploi, une organisation qui regroupe des entreprises de recrutement.
 
L'emploi intérimaire en Nouvelle-Aquitaine (janvier 2019) / © France 3 Limousin
L'emploi intérimaire en Nouvelle-Aquitaine (janvier 2019) / © France 3 Limousin

La Creuse et la Haute-Vienne sont particulièrement touchées par la chute des intérims.

Au niveau régionale, la Nouvelle-Aquitaine ne subit qu'une légère baisse (près de 5%), car le département des Landes a connu une progression des emplois intérimaires de plus de 20%. 
 

Une baisse après deux années de croissance

Cette diminution importante des emplois intérimaires en Limousin doit être nuancée selon Thomas Morin, directeur de Zone Adecco, une agence de recrutement : "ce marché était sur des niveaux très élevés en 2017 et 2018, ce qui peut en partie expliquer ces chiffres."

De plus, le développement d'un nouveau type de contrat peut en partie expliquer la baisse.

Depuis trois ans, il y a une nouvelle forme de contrat qui est arrivé dans le secteur de l’intérim, il s’agit du CDI intérimaire. Il permet de répondre à de nombreux besoins de nos entreprises partenaires. (Thomas Morin, directeur de Zone Adecco)


Cette agence annonce avoir créé 200 contrats de CDI intérimaire en trois ans, autant d'emplois qui n'apparaissent plus dans ce baromètre de janvier 2019.

Mais le phénomène s'explique aussi par une pénurie dans certains secteurs-clé.
 

Pénurie dans le bâtiment et les transports

Les agences d'intérim peinent à recruter dans le BTP, les services ou le transport.

R.A.S Intérim et Recrutement, une agence située à Limoges, mobilise ainsi des moyens pour former des chauffeurs, très demandés sur le marché du travail intérimaire.
 

Nous en manquons de chauffeurs. Ce métier était boudé, les gens n’étaient pas orientés vers ce domaine. Aujourd’hui il faut absolument reformer en permanence pour pallier à tous les départs en retraites. (Laetitia Alvarez, manager à R.A.S Intérim et Recrutement)


Au niveau national, l’intérim représente une part relativement stable de l’emploi salarié : environ 3% depuis les années 2000. 

Il représente un indicateur pour l'emploi en général et la conjoncture économique. Généralement, une diminution des emplois intérimaires est un signe avant-coureur d'un essouflement de la croissance dans les mois qui suivent.

 
Reportage Philippe Tanger et Frédérique Bordes
Intervenants : Thomas Morin, directeur de Zone Adecco / Laetitia Alvarez, manager à R.A.S Intérim et Recrutement

Sur le même sujet

Naufrage du Grande America : les sauniers de l'Île de Ré s'apprêtent à confiner leurs marais salants

Les + Lus

Les + Partagés