REPLAY. Enquête de Région - Une justice à bout de souffle

Manque de moyens, manque de personnel, prison surchargée... La justice française est sous tension. Quelle est la situation en Nouvelle-Aquitaine ?

Voir ou revoir l'intégrale de l'émission :

De plus en plus sollicité par les français, notre système judiciaire est aussi vivement critiqué notamment pour ses lenteurs. La France, compte trois procureurs pour cent mille habitants alors que la moyenne européenne est à douze*.

Dans les tribunaux, la colère s’exprime publiquement pour réclamer des moyens supplémentaires, comme en décembre 2021 lors d’une journée d’action nationale inédite des magistrats, greffiers et avocats.

Comment expliquer ce malaise alors que le budget de la Justice est régulièrement en hausse et quelles sont les répercussions de cette situation sur les justiciables ?

Le magazine a été tourné essentiellement au Tribunal judiciaire de Bordeaux.  

L'équipe a exceptionnellement pu filmer la permanence du traitement en temps réel des procédures pénales. Dans ce service, 24h sur 24 h, des magistrats (assistés de greffiers) répondent aux appels téléphoniques des officiers de police judiciaire qui enquêtent sur le terrain.

Chaque magistrat traite jusqu’à cinquante procédures par jour : un rythme effréné.

Pour en savoir plus sur cette institution , Vincent Dubroca donne la parole à :

  • Frédérique Porterie, Procureur de la République de Bordeaux
  • Marie-Noëlle Courtiau-Duterrier , Vice-procureur du Parquet de Bordeaux –  Secrétaire générale Adjointe Union Syndicale des Magistrats
  • Caroline Maxwell, Vice-procureur du Parquet de Bordeaux
  • Cyril Jeannin, Policier –  Secrétaire régional Aquitaine Unité-SGP Police
  • Jean Petaux, Politologue 

*Source : commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ)

Retrouvez tous les numéros de Enquêtes de Région Nouvelle Aquitaine sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité