• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

France 3 Poitou-Charentes partenaire du festival “Docs d'ici” mardi 10 mai à La Rochelle

© France Télévisions
© France Télévisions

Initiative conçue par France 3 Poitou-Charentes, en partenariat avec la Région Poitou-Charentes, l'Institut National de l'Audiovisuel, les Escales documentaires, Poitou-Charentes Cinéma et le Rectorat de Poitiers "Docs d'ici" lance cette année sa cinquième édition le mardi 10 mai à La Rochelle.

Par Caroline Hubert

Cette journée consacrée aux documentaires tournés en Poitou-Charentes sera l'occasion pour le public, notamment les jeunes, de découvrir gratuitement des documentaires très divers qui mettent à l'honneur notre territoire.
Abordant des sujets culturels, économiques ou sociétaux, ils sont une illustration de la dynamique qui anime le Poitou-Charentes.

Au programme :


09h30 ► "Vers la seconde abolition de l’esclavage dans les colonies françaises" de Didier Roten
© France Télévisions
© France Télévisions
Comment le mouvement abolitionniste renaît de ces cendres après le choc du rétablissement de l’esclavage en 1802 par Bonaparte et de l'indépendance d'Haïti ?
Les Anglais donnent l’impulsion, interdisant la traite dès 1807, et abolissant l’esclavage en 1833. En France, il faudra attendre 1821 pour que la « Société de la morale chrétienne » et son « Comité pour l’abolition de la traite », marque le retour au grand jour du combat pour l’émancipation.
Des voix nous guident à travers ces années de plomb, quand le fouet des commandeurs claquait sans cesse dans l’air vicié des plantations, faisant voler des lambeaux de chair noire …Il y a celle de Cyrille Bissette, métis martiniquais qui au risque de sa vie, a ouvert la voie à l’égalité des droits des libres de couleur. Il y a celle de Victor Schoelcher, candidat en 1838 au concours littéraire légué par l’Abbé
Grégoire, récompensant une œuvre exposant « les moyens d’extirper le préjugé injuste des Blancs, contre la couleur des Africains » …

10h45 ► "Napoléon l’américain" de Christopher Jones et Marie-Dominique Montel
© France Télévisions
© France Télévisions
Après Waterloo, Napoléon est abattu, fatigué, démoralisé. Pourtant, il a déjà un nouveau projet. Il envisage de refaire sa vie aux Etats‐Unis.
En quelques jours tout est prêt, l’argent, les contacts, les bagages et même les frégates pour s’installer outre‐Atlantique avec la complicité de son frère Joseph. Moins d’un mois plus tard, ils sont tous les deux à l’ile d’Aix, prêts au départ. Les bateaux sont là…
Ce film raconte dans le détail cet incroyable rêve américain qui a failli réussir.

14h00 ► "Les saboteurs de l’ombre et de la mumière" de Marie Nancy
© France Télévisions
© France Télévisions

Lorsque le chef-saboteur Jacques Nancy décolle de Londres à la mi-novembre 1943, avec son chef le Délégué Militaire Régional Claude Bonnier, les services secrets du Général de Gaulle, leur ont confié une importante mission : structurer, former, armer et financer la Résistance en Région B c’est-à-dire l’Aquitaine et Poitou-Charentes réunies.
Bonnier et Nancy atterrissent dans la nuit de pleine lune du 16 novembre 43 à Angeac en Charente. Ils prennent tout de suite la mesure du désastre engendré par ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui «l’Affaire André Grandclément»… Un «pacte» signé entre l’un des grands chefs de la Résistance régionale et la Gestapo de Bordeaux !
Trois mois après leur arrivée en France, Claude Bonnier et Jacques Nancy ont pourtant accompli un travail exemplaire de redressement et d’organisation de la Résistance dans le Sud-Ouest. Mais, le 9 février 44 Claude Bonnier est trahi, il tombe entre les mains de la Gestapo et se suicide. Jacques Nancy est alors un homme traqué et terriblement seul.


15h30 ► "La séquestrée de Poitiers" de Christel Chabert
© France Télévions
© France Télévions
Le 23 mai 1901, à la suite d’une dénonciation par lettre anonyme, le Procureur général de Poitiers ordonne une perquisition chez Madame Louise Monnier, veuve d’un ancien doyen de la Faculté de Lettres.
C’est là, au deuxième étage d’un hôtel particulier du centre-ville, que le Commissaire central découvre une femme squelettique, entièrement nue, qui gît sur une paillasse pourrie au milieu de ses excréments. Il s’agit de Blanche, la fille de Mme Monnier.
Elle serait séquestrée par sa famille depuis vingt-cinq ans…
Cette découverte enflamme la ville. Comment, en effet, imaginer qu’une mère puisse avoir la barbarie d’enfermer sa fille pour l’abandonner à la faim et à la souffrance ? Comment imaginer qu’un tel supplice puisse durer un quart de siècle sans que personne ne s’inquiète ?


17h00 ► "Les gens du manège" de Cécile Tessier-Gendreau
© France Télévisions
© France Télévisions
Dans une ambiance estivale, sur le front de mer de Fouras, le carrousel de la famille Pierdon, tourne au gré du bonheur des enfants. Voyageurs-forains, la dynastie Pierdon perpétue avec brio depuis le 19ème siècle la tradition des manèges. Dans le sillage de leurs ascendants manouches, Dédé et Odile, les grands parents, ont su transmettre des valeurs fortes, essentielles aux combats contre les discriminations dont demeurent victimes les leurs. Ils ont deux filles Sheyenne qui va bientôt se marier, et Sandra qui depuis 2 ans, avec son mari Jonathan, affrontent la justice pour connaître la vérité sur la disparition et le décès non élucidés de leur petite fille. Habitués aux regards suspicieux, auxquels ils ne font plus attention, ils retracent la problématique des voyageurs à travers leur histoire familiale.
Assujettie depuis 1912 à un fichage systématique, catégorisée gens du voyage avec une législation d’exception depuis 1969, cette population française n’est  pas dans le droit commun au même titre que n’importe quel autre citoyen.
Manouches, gitans, roms,  gens du voyage… ? Une complexité qui débute dans le choix des mots…

18h30 ► "Macareux moine - le petit frère de l’Arctique" de Frédéric Labie et Hugo Braconnier
© Braconnier Hugo
© Braconnier Hugo
"Après six mois passés au large, un petit oiseau aux allures de clown revient au printemps sur les côtes islandaises pour se reproduire, formant d'énormes colonies. Emblème national, met convoiter par les touristes, le sort du macareux moine fait polémiquent Islande. Car depuis 2007, il peine à se reproduirait maintenir en vie ses petits.
Qu'a pu perturber ainsi un rituel qui perdurait depuis des centaines d'années ?"


19h15 ► "50 ans de télé" de François Gibert
© France Télévisions
© France Télévisions
La télévision régionale fête cette année ses 50 ans d'existence. C'est l'occasion de raconter l'histoire du plus gros réseau français de télévision de proximité, depuis le fax, le film et le téléscripteur AFP jusqu'au développement du web et des réseaux sociaux.
L'histoire sera racontée non seulement par les journalistes et les techniciens qui ont grandi avec elle mais aussi par les hommes politiques et spécialistes des médias qui l'ont vu s'installer dans le paysage politique, social et économique des régions françaises en général, du Poitou-Charentes en particulier. Des témoignages, des archives et des clins d'œil pour essayer de comprendre cette exception du paysage audiovisuel français.

20h45 ► "Les filles" de Rébecca Sénéchal
© FTV
© FTV
« Amour, travail, émancipation, engagement, à trente-cinq ans, Rébecca s’interroge.
Naïvement, elle aimerait en savoir plus sur le « sens de la vie » et sur la façon dont on « fait des choix », tout particulièrement lorsqu’on est une femme.
Dominique, Jeanine, Monique et Renée ont répondu à son annonce : « Réalisatrice recherche dames âgées de plus de 70 ans pour inventer ensemble, la vie d’une fille née en 1930. Mesdames, devenez Scénaristes ! ».
Pendant tout l’été, elles se retrouvent et donnent vie à Suzanne, un personnage imaginaire aux état d’âmes plutôt réels ».

© France Télévisions
© France Télévisions

 

Rendez-vous le mardi 10 mai 2016 de 09h30 à 22h00
À la Maison de l’étudiant
3 passage Jacqueline de Romilly
17000 La Rochelle

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus