Cet article date de plus de 4 ans

Défi d'Elles Jane de Boy : c'est parti pour le 1e raid 100% féminin

Ce vendredi, c'était le top départ pour les 80 participantes de la première édition du raid Défi d'Elles. Pendant 3 jours, elles s'affronteront dans différentes épreuves athlétiques. Un challenge sportif, mais aussi solidaire puisqu'il soutient la prévention du cancer du sein.
© France 3 Aquitaine
Courir, ramer et pédaler sous un soleil écrasant, oui... mais pour la bonne cause. Ce vendredi, 80 femmes venues de toute la France se sont élancées de la plage des Arbousiers, à Arcachon. Le top départ de 3 jours de compétition sportive intense, le raid Défi d'Elles Jane de Boy.

Un seul but : non pas gagner, mais soutenir la prévention du cancer du sein. En effet, tous les fonds récoltés seront reversés à l'association Keep a Breast, qui met l'accent sur la sensibilisation et l'auto-palpation.

"Pendant les épreuves, je penserai à ma mère et ma grand-mère qui ont toutes deux eu un cancer du sein", confie Violaine, une des participantes.


En début d'après-midi, les sportives sont parties en duo pour une première épreuve qui ne les a pas ménagées : après avoir couru sur le sable jusqu'aux planches de paddle, les 40 équipes se sont précipitées dans l'eau pour suivre un parcours entre deux bouées. Elles devaient ensuite courir rejoindre des VTT, pour entamer un relai de 17 kilomètres, l'une à vélo et l'autre courant à pied.

Le tout, sous l'oeil ébahi des deux parrains de cette première édition : la journaliste et animatrice de télévision Sophie Davant, qui a accepté de se faire mouler le buste pour récolter des fonds pour l'association Keep a Breast. Et Joël Dupuch, ostréiculteur sur le bassin d'Arcachon rendu célèbre pour son rôle dans le film de Guillaume Canet, "Les Petits Mouchoirs".
 


À l'origine de ce raid sportif : Christelle Gauzet, gagnante de l'émission "Koh Lanta" en 2008. Pour elle, c'est l'aboutissement de mois de travail. Mais le soulagement vient aussi de constater l'engagement de ces femmes dans la lutte contre le cancer du sein.
 


Samedi matin, elles iront braver les courbatures avec 17 km de course à pied, puis dans l'après-midi 20 km de VTT le long des plages océanes. Avant de s'adonner à une séance de Spa, bien méritée.

► Revoir le reportage d'Elise Galand et Didier Bonnet :
 

durée de la vidéo: 01 min 30
Raid Défi d'Elles Jane de Boy : top départ pour le raid 100% féminin ©France 3 Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport solidarité société