Cet article date de plus de 4 ans

Après les attentats de Barcelone et Cambrils, la communauté espagnole de Bordeaux sous le choc

La communauté espagnole compte quelque 8 000 membres expatriés résidant à Bordeaux. Après les deux attentats terroristes qui ont frappé les villes de Barcelone et Cambrils, ce jeudi 17, le choc et la stupeur résonnent.
© Pascal GUYOT / AFP
La Catalogne a subi deux attaques terroristes, ce jeudi 17 août. Un premier attentat a frappé la ville de Barcelone, une fourgonnette a percuté la foule sur l'artère très fréquentée des Ramblas. Le premier bilan provisoire fait état de 13 personnes décédées, des centaines blessées. Parmi celles-ci, 26 Français dont la moitié ont été grièvement atteints.

Un second attentat terroriste s'est produit à Cambrils, station balnéaire située à 120 km au sud de Barcelone. Six civils et un policier ont été blessés. Une personne a succombé à ses blessures, portant à 14 le nombre de décès.

Les deux attaques ont été revendiquées par Daesh. Les 5 assaillants de Cambrils ont tous été tués, mais le terroriste de Barcelone est, lui, toujours en fuite. Trois suspects ont été arrêtés par la police espagnole, à plusieurs centaines de kilomètres de la ville.

Ce vendredi, la communauté espagnole de Bordeaux s'est réveillée avec choc, stupeur et très forte émotion. Ils sont quelque 8 000 expatriés à résider dans la capitale girondine.

"C'est devenu une habitude, ce type de choses", regrette Sarah, employée d'un restaurant. Son patron, Franck, souligne que le lieu où s'est produit l'attentat est l'un des plus touristiques de Barcelone :

Les Ramblas, c'est vraiment l'artère où tout le monde se balade l'été.


Ce vendredi, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian se rendra auprès des vicitmes françaises. En Espagne, un deuil national de 3 jours a été décrété.

Au Pays basque français, les hommages se sont multipliés. À midi, une minute de silence a notamment été observée à Bayonne.

Les drapeaux de la mairie ont également été mis en berne.

© France 3 Euskal Herri


► Revoir le reportage de Jean-Claude Lacoste et Dominique Mazères :
durée de la vidéo: 01 min 39
Réactions à Bordeaux après les attentats de Catalogne ©France 3 Aquitaine

► La situation à San Sebastian par Margaux Dubieilh :
durée de la vidéo: 00 min 56
Attentats de Catalogne : la situation à San Sebastian ©France 3 Euskal Herri

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme