Cet article date de plus de 3 ans

Assainissement des eaux : Bordeaux Métropole préfère Véolia à Suez

Le Conseil de Bordeaux Métropole a confié à Veolia l'assainissement et la gestion des eaux pluviales de l'agglomération pour la période 2019-2025, en remplacement du groupe Suez, a annoncé vendredi 6 juillet la collectivité.
Le contrat d'assainissement et la gestion des eaux pluviales de l'agglomération de Bordeaux concerne 275 000 usagers. Photo d'illustration.
Le contrat d'assainissement et la gestion des eaux pluviales de l'agglomération de Bordeaux concerne 275 000 usagers. Photo d'illustration. © Oscarbilige via Pixabay
Le futur contrat, d'une valeur globale de 352 millions d'euros, porte sur une période de sept ans à compter du 1er janvier 2019. Il concerne la gestion de six stations d'épuration, 4.200 km de réseaux eaux usées et eaux pluviales urbaines, pour 275.000 usagers.

Les élus de la collectivité ont acté le choix de Veolia qui "se propose de garantir une vision globale du cycle de l'eau (au regard des enjeux environnementaux), d'assurer la continuité et la qualité du service au juste prix, de porter une attention accrue à la gestion du patrimoine (renouvellement des ouvrages et équipements), de sensibiliser les usagers à l'assainissement et de promouvoir une gouvernance qui permette aux usagers et associations de participer à la gestion du service", précise un communiqué de la Métropole.

Veolia a obtenu récemment un contrat de 397 millions d'euros pour gérer une usine de traitement des eaux usées à Valenton (Val-de-Marne), précédemment exploitée par son concurrent Suez, mais la décision a été suspendue par la Cour administrative d'appel de Paris.

Selon 20minutes, l'association Transcub, suspectant une possible corruption et un conflit d'intérêts, s'apprête à porter plainte concernant les conditions d'attribution de ce marché à Bordeaux. 

Archives : Gestion des eaux de Bordeaux, Véolia pourrait remplacer Suez 
 
Gestion des eaux de Bordeaux : Veolia pourrait remplacer Suez

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie