Aucun OUIGO ne circule ce samedi, le trafic SNCF toujours perturbé en Aquitaine

Un TER gare St-Jean à Bordeaux / © CLH
Un TER gare St-Jean à Bordeaux / © CLH

Au premier jours des vacances scolaires de la Toussaint, les agents de la SNCF poursuivent leur mobilisation. Le trafic des trains reste très perturbé, aucun OUIGO ne circulera ce samedi 19 octobre. 

Par AR et AFP

La SNCF nous indique qu'il n'y aura aucun départ de train OUIGO ni INTERCITE depuis la gare Saint-Jean de Bordeaux ce samedi. 

La direction de la SNCF assure que les usagers des Ouigo seront "automatiquement remboursés d'ici le mercredi 23 octobre".

Le transporteur ferroviaire espère assurer 20% du trafic des TER dans la région Nouvelle-Aquitaine. 

Du côté des TGV, la situation est moins perturbée, car 9/10 des trains doivent circuler ce samedi 19 octobre. 

"En raison d'un mouvement social inopiné, les circulations ferroviaires sont très perturbés. Nous invitons les voyageurs qui le peuvent à reporter leur voyage ou à utiliser les moyens de transport alternatifs", indique aussi la SNCF. 
 
Les panneaux d'affichage de la gare Saint-Jean à Bordeaux ce samedi matin. / © Margaux Dubieilh / France 3
Les panneaux d'affichage de la gare Saint-Jean à Bordeaux ce samedi matin. / © Margaux Dubieilh / France 3

Pourquoi cette mobilisation ? 


Cet arrêt de travail imprévu fait suite à un accident survenu mercredi soir : un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau à Saint-Pierre-sur-Vence (Ardennes). La préfecture des Ardennes indique qu'il y a eu "onze blessés", dont certains ont été hospitalisés.

Des agents de conduite et contrôleurs ont fait valoir leur droit de retrait dès jeudi et plus encore vendredi matin, à la prise de service. Le conducteur, blessé et choqué, "a dû porter secours aux passagers car c'était le seul agent SNCF à bord!", a déploré dans un communiqué SUD-Rail.

SUD-Rail, ainsi que la CGT-Cheminots, FO-Cheminots et la Fgaac-CFDT, contestent le mode d'exploitation "équipement agent seul" qui permet de faire circuler des trains sans contrôleur, évoquant des risques de sécurité pour les voyageurs. 
 


Une réunion s'est tenue entre la direction de la SNCF et l'ensemble des syndicats dans la soirée de vendredi, mais après cinq heures de discussions, les deux parties se sont séparées sans accord et devraient se voir dans le "courant de la semaine prochaine", a indiqué la direction à l'AFP.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus