Cet article date de plus de 3 ans

Blanquefort : l'Echappée belle joue en Sol bémol et c'est grandiose !

La compagnie D'irque & Fien est une habituée du festival l'Echappée belle. Le duo d'équilibristes revient pour la 4e fois à Blanquefort, près de Bordeaux. Son spectacle, Sol bémol, joue la partition de la vie à deux avec beaucoup de hauteur.
Sol Bémol renversant !
Sol Bémol renversant ! © Hélène Chauwin
Elle est pianiste, lui circacien. Ce couple, à la ville comme sur scène compose ensemble depuis très longtemps. Une belle harmonie entre acrobaties et musique


Carroussel des Moutons
Ils avaient joué Carrousel des Moutons autour d'un piano à queue à l'Echappée belle. Cette fois, ils ont pour accessoire une simple valise et quatre pianos anciens.  Le décor rappelle Charlie Chaplin. La poésie du spectacle aussi. 
Sol bémol, une partition de la vie à deux pour 4 pianos.
Sol bémol, une partition de la vie à deux pour 4 pianos. © Hélène Chauwin

Des pianos qu'ils vont empiler jusqu'à évoluer à 6m28 de haut ! Il lui sort le grand jeu. Elle le balade de ses notes.  L'histoire universelle d'un couple avec ses "rencontres fortuites, et ses instants suspendus". Une création audacieuse et onirique. 
Sol bémol à l'Echappée belle de Blanquefort.
Sol bémol à l'Echappée belle de Blanquefort. © Hélène Chauwin

"C'était une idée folle comme toujours" raconte Fien. Avec Dick, ils l'ont travaillé pendant trois ans. Sol Bémol est programmé en France et en Belgique, dont ils sont originaires, jusqu'à avril 2018. Il s'arrête à l'Echappée belle tout le week-end. Le couple d'acrobates-musiciens apprécie ce festival pour sa programmation choisie avec "finesse". "Et je ne le dis pas parce que nous y sommes" précise Fien. 

"Si j'habitais Blanquefort, je viendrais comme spectatrice" ajoute-t-elle en riant. 

Cet après-midi, sous un soleil tapant, ils ont tenu en haleine un jeune public pendant une heure. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
spectacle vivant culture festival jeunesse société famille