Bordeaux : une manifestation revendicative "détournée" en messe de plein air rassemble 300 fidèles au Jardin Public

Ce dimanche 29 novembre, plusieurs centaines de fidèles assistent à une messe en plein air au Jardin Public de Bordeaux depuis 10h30. D'après la préfecture, l'évènement a été déclaré comme "manifestation revendicative". La mairie dénonce le "détournement" d'une manifestation. 
Une messe en plein air rassemble au moins 300 fidèles ce dimanche 29 novembre au matin au Jardin Public de Bordeaux.
Une messe en plein air rassemble au moins 300 fidèles ce dimanche 29 novembre au matin au Jardin Public de Bordeaux. © Sylvie Tuscq-Mounet / France 3 Aquitaine
Au moins 300 fidèles sont réunis au Jardin Public de Bordeaux ce dimanche 29 novembre pour une messe organisée en plein air.

Rangées de chaises, décoration, autel, tout a été mis en place, et même privatisé, pour accueillir les catholiques, sous le regard interloqués des joggeurs et promeneurs du dimanche. 
 
Vidéo : une messe rassemble au moins 300 fidèles au Jardin Public de Bordeaux  (Images Sylvie Tuscq-Mounet et Laura Brunet) 
durée de la vidéo: 00 min 25
Une messe en plein air rassemble au moins 300 personnes au Jardin Public de Bordeaux

Messe ou manifestation ? 

D'après la préfecture, cet événement avait été déclaré en tant que "manifestation revendicative".

Nous avons contacté la municipalité de Bordeaux, dont le service de communication indique déjà que "cette messe n'a absolument pas été autorisée par la mairie". 

"Nous déplorons qu'une déclaration de manifestation revendicative ait été détournée pour organiser une messe",
ajoute la mairie. 

Les organisateurs se sont contentés d'un récépissé de déclaration de manifestation délivré par la préfecture. La mairie ne pouvait interdire par anticipation une occupation temporaire du domaine public qui ne lui avait pas été demandée. 

Communiqué - Ville de Bordeaux

Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, invité de notre édition ce dimanche soir, a déclaré que la mairie n'était donc pas au courant. Informé par les services municipaux de l'entrée d'un camion dans l'enceinte du jardin public ce dimanche matin, le maire a réagi. "J'ai donné  pour instruction de verbaliser " a-t-il affirmé. Le procèsverbal d'infraction est en cours de traitement a-t-il expliqué sur notre antenne.
 

La messe a eu lieu sans que la mairie en ait été informée d'après Pierre Hurmic présent dans notre édition du 19/20 ce dimanche soir
La messe a eu lieu sans que la mairie en ait été informée d'après Pierre Hurmic présent dans notre édition du 19/20 ce dimanche soir © FTV

Une messe de la fraternité Saint Pie X 

De son côté, le diocèse de Bordeaux réfute toute implication dans l'organisation de cet office et indique que "cette messe a été célébrée à l'initiative de la fraternité Saint Pie X, qui n'est pas liée au diocèse de Bordeaux." 
 
La fraternité Saint Pie X est une société de prêtres catholiques traditionnalistes, dont le fondateur Monseigneur Lefebvre a été excommunié par Rome en 1988. 

Avant cette messe, un appel avait circulé sur les réseaux sociaux via ce tract. 
© DR
 

La limite de 30 personnes disproportionnée, selon le Conseil d'Etat

Depuis l'assouplissement du confinement ce samedi 28 novembre, les offices religieux étaient autorisés dans la limite de 30 participants.

Mais le Conseil d'Etat vient d'ordonner à l'exécutif, dimanche 29 novembre, de revoir "dans un délai de trois jours" la limitation à 30 personnes des cérémonies religieuses, en vigueur depuis l'allègement du confinement.

Le juge des référés y voit "une atteinte grave et manifestement illégale" à la liberté de culte et estime qu'un tel plafond est "disproportionné au regard de l'objectif de préservation de la santé publique".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social