Bordeaux : l'Epide fête ses 10 ans

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

À Bordeaux, c'est un peu l'école de la deuxième chance pour les jeunes en grande difficulté sociale et économique. L'institution fête cette année ses 10 ans, l'occasion de dresser un premier bilan.

Par Jeanne Travers

Chaque année en France, environ 110 000 jeunes de 16 à 25 ans quittent leurs études sans diplôme. Ils sont confrontés au décrochage scolaire, mais aussi au chômage des jeunes, aux inégalités et à la discrimination.

Pour les aider à s'insérer dans la société, des structures se mettent en place. À Bordeaux, l'Epide oeuvre depuis déjà 10 ans : elle fait partie d'un réseau national de 18 centres, les Etablissements pour l'insertion dans l'emploi.

Le site de Bordeaux accueille chaque année 150 volontaires, des jeunes entre 18 et 25 ans. Il est le seul pour tout le Sud-Ouest. Pendant 8 mois, ils sont formés auprès d'éducateurs dans un cadre quasi-militaire :

On nous apprend à nous lever le matin à 6 heures, à marcher au pas, à être droit", témoigne Oumar Touabibou.


Le but : apprendre "à nous insérer dans la vie courante, dans la vie professionnelle". Une recette qui semble porter ses fruits :

Je viens de signer une formation en tant qu'agent de stationnement, qui pourrait mener après à un CDI", se réjouit Lucie Emart.


Depuis 2007, près de 30 000 jeunes sont passés par ce centre. Seule la moitié d'entre eux parviennent cependant à trouver un emploi en fin de cursus.

Pour les 10 ans du centre, les futurs diplômés reçoivent les anciens élèves et les nombreuses entreprises partenaires. L'occasion d'échanger et rencontrer d'éventuels futurs employeurs.

► Revoir le reportage d'Edylya Eugène-Mormin et Pascal Lécuyer:
Bordeaux : l'Epide fête ses 10 ans
À Bordeaux, c'est un peu l'école de la 2e chance pour des jeunes en grande difficulté sociale et économique. L'occasion de faire un premier bilan de ce centre qui a ouvert ses portes en 2007. - France 3 Aquitaine - Edylya Eugène-Mormin et Pascal Lecuyer

 

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus