Bordeaux : les feux tricolores ne seraient plus tendance

Le débat sur l'utilité des feux tricolores est lancé. Bordeaux Métropole a décidé de réduire de façon drastique les carrefours à feux tricolores pour les remplacer par des rond-points ou d'autres solutions. L'objectif est de fluidifier le trafic dans une aglomération qui vit au rythme des bouchons.

illustration feu tricolore
illustration feu tricolore © France 3 Aquitaine
Depuis deux ans, Bordeaux Métropole mise sur une nouvelle réorganisation de ses carrefours, histoire de sécuriser davantage la circulation en ville.
A l'instar d'autres agglomérations comme celles de Rouen ou Nantes, elle souhaite ainsi éliminer progressivement des feux tricolores "inutiles" ou qui pouvaient être accidentogènes.

Ce sont déjà 25 carrefours qui ont déjà été repensés, sans feu tricolore, et dans un futur proche, un tiers des 1000 carrefours de la métropole bordelaise devrait faire de même.

Au pays de Gertrude, du nom du centre qui gère les feux tricolores et les petits bonhommes verts et rouges, les feux ne seraient plus rois. Autrefois encensés, aujourd'hui les feux tricolores ne seraient plus forcément les garants de la sécurité à Bordeaux. Fort de ce constat, Bordeaux Métropole souhaiterait se débarasser d'ici 3 ans de près de 300 carrefours équipés de feux tricolores.

Moins de feux, c'est plus de fluidité, c'est une priorité totale aux piétons", Sébastien Dabadie directeur de l'information et des déplacements à Bordeaux Métropole.

Concrêtement cours d'Albret, les feux ont été tout simplement supprimés, avec quelques aménagements. Sébastien Dabadie poursuit : "on a lancé l'expérimentation sur quelques carrefours, c'était concluant, la décision a été prise de poursuivre."

Depuis 2 ans, place Gambetta, certains feux ont été supprimés, du coup piétons, vélos et voitures essaient de cohabiter : "ça marche impécable", confie ce premier piéton, "les voitures font attention et les piétons aussi". Et un autre de préciser : "ça dépend des moments...Quand il n'y a pas beaucoup de circulation, cela se passe bien, mais parfois c'est vrai que les voitures poussent et passent avant les piétons !"

Pour autant, ce n'est pas la mort de tous les feux tricolores, régulés par le système Gertrude : "l'idée n'est pas de supprimer tous les feux", précise Sébastien Dabadie."Il y a un certain nombre de carrefours où les feux sont très utiles et c'est la seule solution pour gérer le trafic."

durée de la vidéo: 01 min 21
Vers la disparition des feux tricolores à Bordeaux ? ©Édition Bordeaux Métropole


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter