Bordeaux : l'élu municipal et syndicaliste Philippe Poutou désigné candidat du NPA pour la Présidentielle de 2022

Philippe Poutou, conseiller municipal de Bordeaux depuis juin 2020, est candidat à l'Elysée pour l'élection d'avril 2022. Il a été désigné par son parti le NPA.

Philippe Poutou remet ça. Pour la troisième fois, le Bordelais est candidat à l'élection présidentielle d'avril 2022. Il défendra les couleurs de son parti le NPA - Nouveau parti anticapitaliste.

Déjà candidat à l’élection présidentielle en 2012 et 2017, Philippe Poutou n’est pas un professionnel de la politique. Actuellement au chômage — comme beaucoup dans notre camp social, il a été licencié suite à la fermeture de l’usine Ford de Blanquefort il y a deux ans.

NPA - site internet -

Le week-end dernier, alors que le deuxième tour des élections régionales avait lieu, 152 délégués du NPA " élus suite à un processus de débat démocratique interne dans près d’une cinquantaine d’assemblées générales électives" se sont réunis à Paris.

Une déclaration sur la présidentielle de 2022 a été adoptée à cette occasion. Et c'est ainsi qu'ont été définis le profil et les premiers éléments du programme de la campagne présidentielle du NPA. C'est aussi à cette occasion que Philippe Poutou a été désigné comme candidat. 
Cinq plateformes étaient en concurrence, avec des textes très divergents, certains plaidant pour une campagne sans candidature, d'autres pour une candidature d'Olivier Besancenot, d'autres encore pour la candidature de Philippe Poutou, critiqué par certains pour avoir fait alliance avec La France insoumise à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine.
 

Nous présentons la candidature de Philippe Poutou car il incarne la nécessité de s'affronter à ce système, de s'organiser pour le faire, et de défendre la perspective d'une société libérée de l'exploitation et des oppressions. C'est ce que nous voulons contribuer à porter dans la rue et dans les urnes.

NPA (texte transmis à l'AFP)

Le NPA déclare qu'il fera campagne pour un SMIC à 1.800 euros nets, la nationalisation des banques, la gratuité des transports ou encore la liberté d'installation et de circulation pour les migrants.

Un premier mandat électoral à Bordeaux

Philippe Poutou, qui a défendu les salariés de Ford du site de Blanquefort en tant que syndicaliste CGT jusqu'à la fermeture, est aussi élu municipal de Bordeaux. Avec sa liste " Bordeaux en lutte", il a fait son entrée à l'hôtel de Rohan à l'issue des élections de juin 2020. Il siège dans l'opposition à l'équipe de l'écologiste Pierre Hurmic. 
Bordeaux en Luttes, dont Philippe Poutou a été tête de liste, fédère des militants du NPA et de La France Insoumise ainsi que membres du mouvement des Gilets jaunes et de la société civile.


Philippe Poutou tiendra une conférence de presse dans les locaux nationaux du NPA à Montreuil, mercredi à 16H00.

En 2012, le candidat avait obtenu 1,15% des voix, et en 2017 1,09%.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élection présidentielle élections