Bordeaux : un réseau détourne 2,7 millions d'euros d'allocations

Un auto-entrepreneur a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir organisé un réseau de fraude aux aides sociales au profit de dizaines de Bulgares. Au total, depuis 2011, près de 300 personnes auraient perçu 2,7 millions d'euros d'allocations indues.

Absent à l'audience, l'instigateur de cette fraude a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Bordeaux, de même que trois Bulgares qui s'étaient déclarés comme commerçants ambulants au centre de formalités des entreprises de la Chambre de commerce, ce qui leur avait permis de percevoir des prestations sociales.

En octobre 2014, la Chambre de commerce avait prévenu le parquet après avoir remarqué que plusieurs dizaines de dossiers d'auto-entrepreneurs et commerçants ambulants avaient été déclarés à la même adresse et au même nom, celui de l'organisateur de cette escroquerie.

Fort de leur statut d'auto-entrepreneur, ils pouvaient vivre légalement en France en justifiant de ressources, celles du revenu de solidarité active (RSA). Certains bénéficiaient aussi de la CMU (couverture maladie universelle).

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité