Bordeaux : une immense centrale photovoltaïque produit de l'électricité verte

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.A. avec I. Carpentier et N. Pressigout

Il s'agit du plus grand parc photovoltaïque d'Europe installé en zone urbaine. Composé de 135 000 panneaux solaires. Il est inauguré ce jeudi 12 mai 2022.

"Il faut développer l'énergie photovoltaïque tous azimuts en milieu urbain" martèle Pierre Hurmic, le maire écologiste de Bordeaux qui assistait ce jeudi matin à l'inauguration officielle du parc de Bordeaux-Labarde.

Sur la voie de la transition énergétique

Un projet qu'il a vivement soutenu et accompagné.

Nous voulons inscrire notre ville et notre métropole sur la voie de la transition énergétique et surtout sur la voie de la neutralité carbone que nous devons atteindre en 2050. Cela demande des décisions significatives et des équipements ambitieux comme celui-là, à réaliser très rapidement

Pierre Hurmic - Maire EELV de Bordeaux

Source : France 3 Aquitaine

145 000 panneaux ont été installés sur une surface de 60 hectares entre le stade Matmut Atlantique et la Garonne, à une dizaine de kilomètres seulement au nord du centre-ville de Bordeaux. Un équipement d'une ampleur inédite si proche d'une agglomération.

"Le terrain est très intéressant car on est proche d'un foyer de consommation et nous avons un poste source directement à proximité, sous le pont d'Aquitaine, qui permet d'avoir un raccordement rapide pour évacuer l'intégralité de l'énergie" explique Jean-Romain Puel, le responsable construction de JP Energie Environnement.

Un terrain pollué réhabilité

Autre avantage, le terrain. C'est une ancienne décharge désaffectée dans les années 80. Elle est impropre à la construction et à la culture agricole. Voué à rester en friche, il a ainsi pu être réhabilité sous des conditions strictes de construction.

Si on creuse, on tombe directement sur la zone de déchets et on risque de provoquer une pollution de la Garonne et des cours d'eau alentours. Nous n'avons donc pas pu ancrer les panneaux dans le sol. On a travaillé en surface, avec des blocs de béton qui évitent aux panneaux solaires de s'envoler lors des grosses rafales de vent

Jean-Romain Puel - JPE Environnement

Source : France 3 Aquitaine

28% de la population bordelaise alimentée

Les travaux ont démarré en mai 2020, un an plus tard une partie du site était opérationnel. 

Aujourd'hui terminé et entièrement équipé, il est capable de produire le quart des besoins en électricité des habitants de Bordeaux, ce qui représente environ 70 000 personnes. En excluant la consommation de chauffage.

"Chaque panneau a une puissance de 430 W en production maximale, ils sont raccordés entre eux et l'énergie est transformée par des onduleurs pour la rendre consommable" précise Jean-Romain Puel.

D'autres parcs solaires à venir dans l'agglomération

Xavier Naas, le dirigeant de JPE Environnement, constructeur et exploitant français de parcs photovoltaïques et éoliens, a d'autres ambitions pour l'agglomération de Bordeaux.

"On va chercher à valoriser un maximum de sites délaissés" confirme t-il. Le groupe familial normand est en effet en train d'équiper deux autres parcs en panneaux solaires dans le secteur. L'un de 15 hectares à Blanquefort d'une puissance de 14,3 MW, l'autre de 5 hectares à Pessac. L'ensemble devrait permettre d'alimenter près de 10 000 nouveaux foyers en électricité verte, toujours hors chauffage.

La municipalité de Bordeaux veut, elle aussi, accélérer le mouvement. Son prochain projet ?

Nous allons mettre des panneaux solaires sur la base sous-marine, là aussi il y a un potentiel inexploité. Et nous allons repérer d'autres lieux pour développer l'énergie photovoltaïque en milieu urbain

Pierre Hurmic - Maire de Bordeaux

Source : France 3 Aquitaine

Les Bordelais devraient rapidement voir se multiplier les panneaux solaires sur les toits des bâtiments publics. Un développement incontournable pour atteindre la neutralité carbone de l'ensemble de l'agglomération.

Les 75 Gigawatt-heure qui seront produits chaque année sur le parc de Bordeaux-Labarde seront, à eux-seuls, bien insuffisants pour les besoins de l'ensemble de la population.