• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : une victime d'Hiroshima témoigne des dangers de l'arme nucléaire

A bord d'un paquebot, Fumiko Nakahara, victime de la bombe larguée sur Hiroshima, parcourt la planète pour sensibiliser le monde aux dangers de l'arme nucléaire. Son bateau, le Peace boat a fait escale à Bordeaux ce jeudi. 

Par M.K avec Julie Postollec

Le 6 août 1945, quand la première bombe atomique est larguée sur Hisrohima, Fumiko Nakahara est encore dans le ventre de sa mère. La maison, s'effondre, son père est gravement blessé.
 
Fumiko Nakahara naît quelques mois plus tard. Elle souffre de maux nouveaux, peu connus. Une maladie immunodéficiente, des bulbes sur la peau, des hémorragies internes, de l'anémie et des évanouissements
 

Sensibiliser et alerter

Elle tente de se soigner et surtout de sensibiliser les autres; Sur le bateau Peace boat, le bateau de la paix, la victime d'essais nucléaires parcourt la planète  pour alerter sur les risques et dangers de l'arme atomique.
 

Je ne veux pas qu'un tel drame se reproduise et que d'autres victimes endurent la même existence que moi


 

Victime Hiroshima Peace Boat

 

Sur le même sujet

La Rochelle : rencontre avec Jean-Pierre, facteur d'orgues de barbarie à La Jarne

Les + Lus