Bordeaux : Extinction Rébellion met hors-service 92 trottinettes

© Thomas Padilla/MAXPPP
© Thomas Padilla/MAXPPP

L'association écologiste Extinction Rébellion a revendiqué, jeudi 5 décembre, la mise hors-service de 92 trottinettes électriques à Bordeaux. Une action contre "le capitalisme vert", selon un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Par Julie Chapman

Dans un post Facebook, publié jeudi 5 décembre, les membres girondins d'Extinction Rébellion ont annoncé la mise hors-service de 92 trottinettes. 

Les membres ont en effet recouvert les QR codes de près de cent deux-roues, les rendant inutilisables. En cause, la "fausse" image écologique du véhicule. 

"Contrairement à leur image de mode de déplacement "doux" et "vert", les trottinettes électriques sont une catastrophe écologique. En raison de leur production très énergivore, de leur faible durée de vie, et de la nécessité de les transporter tous les soirs pour les recharger, elles émettent en moyenne 202 g de CO2 par passager et par km parcouru", détaille le communiqué.
 

Précarité des juicers


Ils dénoncent également le travail des "juicers", ces auto-entrepreneurs qui rechargent chaque soir les trottinettes. 

Les petites mains travaillant la nuit, appelées "juicer" sont auto-entrepreneurs pour la plupart. Comme les livreurs à vélo, ce statut précaire leur donne très peu de garanties en matière de droit du travail et d’assurance.


Pour Extinction Rébellion, leur action vient en solidarité aux grévistes, qu'ils ont rejoint à 11h, lors de la manifestation.

Sur le même sujet

Les + Lus