• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

CHU de Bordeaux, le « cordon numérique » crée un lien vidéo entre parents absents et bébés hospitalisés

Chu de Bordeaux service de néonatologie / © P.Mondon
Chu de Bordeaux service de néonatologie / © P.Mondon

Un dispositif innovant est en place depuis 2 ans dans le service de néonatalogie au CHU de Bordeaux, 16 caméras recréent le lien entre les bébés hospitalisés et leurs familles éloignées du département. Capter des moments de vie permet aux parents de mieux supporter la séparation.
 

Par Patricia Mondon

A peine né et déjà une star, grâce à un œil électronique.


Cela fait 2 ans que le service de soins intensifs de néonatologie de l’hôpital des enfants au CHU de Bordeaux est équipé de caméras.

16 actuellement pour 27 berceaux.

Ces caméras nourrissent le lien affectif et visuel entre le bébé hospitalisé et ses parents, véritable prolongement du cordon ombilical.
Souvent les enfants séjournent dans le service plusieurs semaines et près de 50% des familles de ces bébés habitent hors de la Métropole, voir hors du département de la Gironde.
service néonatologie Bordeaux / © P.Mondon
service néonatologie Bordeaux / © P.Mondon
 

Le dispositif innovant


La caméra est installée au-dessus du lit de bébé. De petites vidéos de 30 secondes sont enregistrées par le personnel au cours de la journée. Toutes les images sont centralisées sur un écran tactile placé dans le bureau du cadre de santé.
Chaque famille crée son espace de partage et son compte bébé, sécurisé par un code personnel. C'est rapide et facile pour les parents:
Il suffit qu'ils s’inscrivent auprès du service, donnent une adresse mail et un SMS les prévient dès qu’une nouvelle vidéo est disponible., ils peuvent l'enregistrer, la conserver, la regarder autant de fois qu'ils veulent.

Tout est entièrement GRATUIT pour les familles.

Ce « lien magique » gomme un peu l’anxiété du papa ou de la maman éloigné. Cette vidéo est plus vivante qu’une photo, et ils peuvent la partager avec le reste de leur famille même à l'autre bout du monde.
 

La genèse de l'histoire


C’est une start-up bordelaise qui a mis au point ce dispositif. 

Certains parents ne peuvent être présents 24h/24 et cet  "œil électronique"  capte toutes les premières fois de leur enfant : le premier sourire, le premier bâillement, toutes ces premières fois qui pourraient manquer à la construction de leur histoire de famille.
L’ensemble des soignants sont parties prenantes de l’aventure. Ils voient la joie des parents, les échanges sont nombreux, et constatent que l'anxiété est estompée pour les familles.


Le financement du projet cordon numérique, achat des caméras, entretien et connexion tout est assuré par des associations.
Actuellement 16 caméras sont installées, ils en manquent 11 , pour que chaque chambre de bébé puisse être en lien vidéo avec papa et maman.

L'hôpital des enfants de Bordeaux a été le premier hôpital équipé en France.

Depuis la start-up bordelaise a déployé le dispositif dans 2 autres hôpitaux.  
Après les bébés, elle s'occupe de la solitude du 3eme âge. Avec une nouvelle application, elle équipe des résidences seniors, des maisons de retraite avec un système simplifié, pour rompre l'isolement des personnes âgées et qu'ils restent en contact vidéo avec leur famille même si celle-ci est éloignée.

Le CHU vient de recevoir le prix Hélioscope pour son application "Cordon numérique"


Voir le reportage sur le cordon  numérique suivi de l'interview du docteur Jean Sarlangue, responsable de l'unité de néonatalogie - Hôpital des enfants - CHU de Bordeaux :


 
CHU de Bordeaux : le cordon numérique, un lien vidéo entre enfants hospitalisés et parents absents
Le corodn numérique est un dispositif innovant est en place depuis 2 ans dans le service de néonatalogie au CHU de Bordeaux, 16 caméras recréent le lien entre les bébés hospitalisés et leurs familles éloignées du département. Capter des moments de vie permet aux parents de mieux supporter la séparation. Equipe : Patricia Mondon et Jean-Michel Litvine.

Sur le même sujet

Le procès de l'épouvantable meurtre de Mélodie Massé, enceinte de 8 mois, s'ouvre lundi à Pau

Les + Lus