• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

CHU de Bordeaux : le secteur protégé pour les enfants malades se rénove

Hôpital des enfants, CHU de Bordeaux / © France 3
Hôpital des enfants, CHU de Bordeaux / © France 3

Le 24 juin prochain seront inaugurées les nouvelles chambres du secteur protégé pour les enfants malades du CHU de Bordeaux. Ces pièces sont réservées aux enfants atteints d’un cancer qui subissent des traitements lourds. 

Par Charlotte Boniteau

Au sixième étage de l'hôpital des enfants, certains patients ont besoin d'une prise en charge bien particulière. Affaiblis par des traitements lourds, des enfants, atteints d’un cancer, doivent passer en moyenne 22 jours dans un secteur protégé. Dans ces pièces, le système d’air est entièrement traité. Un isolement indispensable qui protège les enfants des bactéries du monde extérieur.

Mais, depuis sa construction en 1992, le secteur protégé n'avait pas évolué. Cinq chambres vétustes et exiguës n'assuraient pas le confort des enfants et des parents. 

9 mois de travaux 

Après 9 mois de travaux et un projet à 1 million d'euros, patients et personnel vont pouvoir vivre et travailler dans de meilleures conditions. À partir de septembre prochain, 6 chambres de 14 m² accueilleront les enfants. Salles de bains privatives, fenêtres, pièce pour le sport et la musique : la zone d'air traitée s'agrandit.  

Le Dr Charlotte Jubert explique les enjeux : 

 

 

Une période difficile pour les familles 

Pour mon fils, ça a été très difficile d'être enfermé, donc c'est une chance pour les futurs parents et enfants

raconte Thierry, le papa d'Eiwen, un enfant malade passé par le secteur protégé. 

L'ancien secteur protégé ne permettait pas aux parents de passer la nuit près de leurs enfants. Un quotidien pesant sur le moral des familles. "La séparation est difficile, on sait que notre fils est en sécurité, mais une maman est censée être avec son bébé", confie la mère de Benjamin, un patient du service.

Le Dr Charlotte Jubert du service onco-hématologie pédiatrique se réjouie : "Maintenant, les enfants vont pouvoir sortir de leurs chambres pour faire des activités sans prendre aucun risque !" Les équipes médicales sont unanimes : les traitements sont plus efficaces quand les enfants se sentent bien. 


Mécénat 

Le secteur assurait la sécurité des enfants mais pas leur dignité

explique Frédérique Albertoni, responsable du mécénat au CHU de Bordeaux. Pour justifier la rénovation de l'unité d'onco-hématologie pédiatrique.

Avec plus d'un million d'euros de budget final, le CHU de Bordeaux a fait le pari du mécénat pour financer le projet. 

Nous avons rencontré des mécènes : 

 

 

Nous avons voulu donner l'opportunité à des enfants d'être dans de meilleures conditions alors que leur situation est complexe

explique un mécène qui a directement adhéré au projet.   

Les enjeux de la rénovation ont été compris : les travaux se finissent dans quelques jours et les premiers patients arriveront début septembre. 


Retrouvez le reportage de notre équipe au début du projet, en mars 2017 : 

 
Reportage sur le projet de rénovation

Sur le même sujet

La pêche à l'aimant pour dépolluer les rivières.

Les + Lus