La cité Frugès de Pessac : un lotissement ouvrier avant-gardiste de Le Corbusier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Paulin
Le concept de la cité Frugès de Pessac est de proposer un logement ouvrier accessible à la propriété et doté des éléments de confort les plus innovants en termes d'équipement et d'aménagement des espaces de vie.
Le concept de la cité Frugès de Pessac est de proposer un logement ouvrier accessible à la propriété et doté des éléments de confort les plus innovants en termes d'équipement et d'aménagement des espaces de vie. © FTV

La Cité Frugès construite en 1924 est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis juillet 2016, inscription collective de 17 sites au titre de l'œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement moderne.

Le Corbusier réalise de 1924 à 1927 un lotissement expérimental de 51 maisons à Pessac. Baptisée Cité Frugès, de nom de son commanditaire, elle représente dans l'histoire du logement ouvrier une tentative ambitieuse, inégalée, au point de vue esthétique, technique et social. La cité Frugès illustre de manière incomparable cette approche expérimentale propre aux architectes modernes, et la volonté "corbuséenne" de transgresser les conventions. Esthétiquement, elle est l'une des premières cités de maisons individuelles ouvrières réalisées dans le monde selon les canons de la nouvelle esthétique moderne.

Replay ► "La cité Frugès de Pessac" diffusé le lundi 14 décembre à 20h30 sur .3 NoA 

Découverte de la Cité Frugès de Pessac créée par Le Corbusier


La cité Frugès met en œuvre les principes révolutionnaires élaborés par Le Corbusier : des éléments de construction standardisés (ossature en béton armé, poutrelles préfabriquées en béton pour les planchers, fenêtres en longueur) qui permettent une grande diversité architecturale et plastique.

Le Corbusier a recours à un module standard, permettant l’élaboration de cinq types de maisons :

  • Les gratte-ciel : deux maisons sont accolées dos à dos et surmontées d’une terrasse accessible par un escalier extérieur.
  • Les arcades : les maisons sont reliées entre elles par une arche.
  • Les quinconces : regroupées par six ou par trois c'est le modèle de base. S’y ajoute une travée supplémentaire qui permet d'avoir un espace d’accueil et un chai au rez-de-chaussée et une terrasse-pergola à l’étage.
  • les zig-zag : regroupement de trois maisons types, accolées mais orientées différemment.
  • Les jumelles : situées en vis-à-vis, un escalier extérieur permet d’accéder au toit-terrasse aménagé.

La polychromie est également un élément important dans la composition de la cité frugès. C'est la première et unique fois que Le Corbusier intègre la couleur sur une façade.

Les 51 pavillons, sur les 127 prévus initialement, bénéficient aujourd'hui d'une politique de protection et de mise en valeur.

La maison Frugès - Le Corbusier de type "gratte-ciel", propriété de la Ville de Pessac, vous accueille toute l'année dans le cadre de visites commentées ou libres, sur réservation.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.