COP 28. Des scientifiques rebelles organisent une COP alternative à Bordeaux

Le 30 novembre 2023 s’ouvre la COP 28 à Dubaï. Alors que ce choix est contesté, des milliers de scientifiques dans le monde organisent des COP alternatives. En France, l’événement se tiendra à Bordeaux, jusqu’au 3 décembre.

C'est donc aux Emirats Arabes Unis qu'aura lieu la Conférence annuelle des Parties, au cours de laquelle sont fixés les objectifs climatiques mondiaux. La COP 28 se tiendra, cette année, à Dubaï, du 30 novembre au 12 décembre. 

Sensibiliser à la hauteur de l’urgence climatique

Ce choix interroge. "Abou Dhabi a annoncé augmenter sa production de barils de 25 % d’ici à 2027"., dénonce le collectif Scientifiques en rébellion, qui organise depuis trois ans des actions de désobéissance civiles. Les mêmes notent que “l’événement sera présidé par le patron de la plus grande entreprise d’énergies fossiles des Emirats arabes unis, le sultan Ahmed Al-Jaber”.
Ce collectif international à décidé d'organiser, de son côté, des COP alternatives dans plusieurs pays pour “sensibiliser à la hauteur de l’urgence climatique”.

La base sous-marine, point de convergence

La base sous-marine de Bordeaux a été choisie pour accueillir les milliers de scientifiques et visiteurs annoncés pour cette COP alternative. Au programme, des tables rondes, des conférences et des prises de parole pour “faire le pont entre scientifiques et grand public”.

Si le détail du programme est en cours de finalisation, les thématiques porteront autant sur des enjeux internationaux que locaux. Des ateliers artistiques et des assemblées citoyennes sont également prévus pour faire participer le public aux réflexions. En parallèle, des actes de désobéissances civiles auront lieu en marge de l’événement.

Désobéissance civile

Depuis des années, les rapports du Giec sur le réchauffement climatiques tirent la sonnette d’alarme. Mais cette dernière ne résonne pas assez fort, selon Scientist Rebellion.

Leur premier coup d’éclat remonte à février 2020. Dans une tribune du monde, 1 000 scientifiques dénoncent l’incapacité des gouvernements “à mettre en place des actions fortes et rapides pour faire face à la crise climatique et environnementale dont l’urgence croît tous les jours”. Depuis, des dizaines d’actions se multiplient dans le monde, devant le siège de Dassault à Paris, mais aussi lors d’un salon BMW à Munich. 

Pour ces COP alternatives, le groupe lance déjà des actions de sensibilisation dans le monde. Des “mini-COP” s’organisent déjà depuis octobre à Toulouse, Lyon, Grenoble, Montpellier, Nantes ou encore Lille.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité