Covid-19 dans les Landes : pourquoi le taux d'incidence est haut

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB et ML
Le taux d'incidence progresse dans les Landes. Une cinquantaine d'écoles sont fermées ( 22 novembre 2021 )
Le taux d'incidence progresse dans les Landes. Une cinquantaine d'écoles sont fermées ( 22 novembre 2021 ) © France 3 Aquitaine

Dans les Landes, le taux d'incidence est monté à 267 cas de COVID-19 pour 100 000 habitants, soit un taux multiplié par 7 en deux semaines. La tendance à la hausse est régionale, voire nationale. En Nouvelle-Aquitaine, les signaux sont au rouge.

La cinquième vague est là et touche particulièrement les Landes qui ont multiplié leur taux d'incidence par sept en moins de deux semaines. C'est l'un des trois départements où le virus circule le plus en France. "On a atteint le niveau d'été. Ca veut dire 250 à 300 contaminations par jour et ça touche les jeunes en majorité. " précise Didier Couteaud, le directeur de l'agence régionale de santé dans le département des Landes.

A quoi cette flambée est-elle due ? "On a du mal à l'expliquer.. " concède Didier Couteaud. Cette remontée épidémique concerne plutôt les jeunes. "Une proportion importante" note le responsable de l'ARS des Landes. De fait, une cinquantaine de classes sont fermées en ce moment dans le département, comme notamment à l'école de St Perdon, par exemple, près de Mont-de-Marsan où les élèves n'iront pas en classe cette semaine. 
Cette remontée du taux d'incidence est marquée depuis le retour des vacances de la Toussaint.

On peut supposer beaucoup de brassages de population, beaucoup de gestes barrières qui ne sont pas respectés.

Didier Couteaud - ARS des Landes -

France 3 Aquitaine

Peu d'EHPAD sont touchés, pour autant "On a une vigilance à avoir sur les personnes âgées" prévient Didier Couteaud.
Les Landes comptabilisent actuellement treize personnes hospitalisées dont trois en soins critiques.

Une vague contenue par le vaccin ?

La question de la troisième dose de vaccin est posée. Cela permettra-t-il de contenir cette nouvelle flambée des contaminations et surtout d'éviter la saturation à l'hôpital ? Les personnes aujourd'hui accueillies sont majoritairement non vaccinées.
"On a des personnes touchées qui ont été vaccinées (..) Le vaccin reste efficace par rapport à des facteurs de gravité. Au bout de quelques mois, on voit que si le vaccin avait été efficace pour éviter les contagions les premiers mois, ça devient sans doute un peu moins vrai aujourd'hui. " constate Didier Couteaud.

L'Agence Régionale de santé de Nouvelle Aquitaine insiste sur le respect des gestes barrière et surtout sur  l'importance de ce rappel qui est d'ailleurs plutôt accepté, dans les Landes, par les personnes éligibles.

47% des plus de 65 ans ont déjà reçu cette troisième dose dans le département. C'est le taux le plus important de Nouvelle-Aquitaine.

 Onze centres de vaccination sont encore ouverts d'ici la fin de l'année. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.